• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le festival de la Vézère fait chanter les enfants de Corrèze

Apollo5 et choeur d'enfant, un concert lundi 20 mai à Uzerche en préambule du festival de la Vézère. Sur scène 130 enfants qui ont bénéficié d'un programme pédagogique innovant d'initiation à la musique. / © Julie Radenac/FTV
Apollo5 et choeur d'enfant, un concert lundi 20 mai à Uzerche en préambule du festival de la Vézère. Sur scène 130 enfants qui ont bénéficié d'un programme pédagogique innovant d'initiation à la musique. / © Julie Radenac/FTV

Enfants de banlieue ou bien des champs, comment les initier à la musique classique ? En chantant bien sûr ! Une idée du festival de la Vézère qui a trouvé écho auprès du groupe vocal anglais Apollo5. Retour sur cette expérience innovante. 

Par Julie Radenac

Ils n'ont aucune formation musicale. Ces enfants de 9 à 12 ans n'ont pour la plupart jamais appris le solfège ni à jouer d'un instrument. Car il faut le dire à Uzerche, commune rurale de 2889 habitants,  il n'y a pas d'école de musique et encore moins de conservatoire. Alors quand le festival de la Vézère a proposé aux CM1 et CM2 de l'école primaire et aux trois classes de 6ème du collège de participer à "un projet d'éducation et d'insertion sociale par la musique et le chant", les enseignants ont sauté sur l'occasion. Le rectorat a donné son feu vert et finance depuis 3 ans ce projet interdegré à Uzerche. 

Chanter avec des pros

L'idée est aussi simple qu'ambitieuse : monter un spectacle avec des choeurs d'enfants et des artistes professionels. Pour le préparer, 130 petits Uzerchois répètent depuis janvier. Une heure chaque semaine sur le temps scolaire habituellement consacré à l'éducation musicale. A leurs côtés, l'ensemble a capela londonien Apollo 5. 
 
L'ensemble vocal Apollo5. Cinq musiciens londoniens qui propose aux écoles de monter un spectacle avec des choeurs d'enfants. Une éducation artistique et une invitation à découvrir la musique classique mais aussi la pop et le jazz avec des pros. / © Julie radenac/FTV
L'ensemble vocal Apollo5. Cinq musiciens londoniens qui propose aux écoles de monter un spectacle avec des choeurs d'enfants. Une éducation artistique et une invitation à découvrir la musique classique mais aussi la pop et le jazz avec des pros. / © Julie radenac/FTV

Ce groupe vocal professionnel se produit partout dans le monde mais il a développé un programme éducatif pour sensibiliser et initier les enfants à la musique classique. "Enfant, nous avons eu la chance d'avoir une formation musicale solide et de chanter dans les choeurs les plus réputés d'Angleterre, confie Paul Smith, le chef de choeur britanique qui orchestre le projet. Mais nous nous sommes aperçus que tous les enfants n'avaient pas ces opportunités et que beaucoup sont privés de la grande joie que procure la musique."
 
apollo5
L'ensemble vocal Apollo 5 lors du concert "O radiant dawn", lundi 20 mai 2019 à Uzerche - J. Radenac

Dès lors, ces artistes engagés se consacrent une partie de l'année à l'éducation musicale à l'école. "Nous assistons les professeurs de musique avec une méthode spécifique qui leur donne des astuces et plus de confiance en eux pour monter un spectacle." 

Chanter, c'est bon pour la santé, c'est bon pour la communauté et c'est gratuit ! Paul Smith, responsable du programme éducatif du groupe Apollo5.

Cet après-midi là à Uzerche, c'est répétition générale avant le concert inaugural. La halle Huguenot bruisse du brouhaha de 130 enfants. Pour obtenir le silence pas de "Taisez-vous !" Paul Smith se met à  bruiter un rythme saccadé. Dans la salle plus un mot, comme par magie.

Chanter sans partition

Des outils pédagogiques sur lesquels Gwladys  Zohin ne tarit pas d'éloges. Professeur d'éducation musicale et de chant choral au collège d'Uzerche, cette enseignante a découvert avec enthousiasme l'efficacité des pratiques du musicien anglais.  "C'est un apprentissage très ludique, explique-t-elle. d'abord il y a l'échauffement avec des jeux de coordination pour mettre en condition le corps, la voix et la mémoire."
 

Le choeur des enfants d'Uzerche
Extrait de la répétition générale des 130 enfants à l'aube de leur concert événement dans l'ancienne papeterie. - J. Radenac


Ensuite les enfants n'ont pas de partition ou de paroles écrites. L'apprentissage est phonétique, il s'agit de reproduire les syllabes que chantent les artistes." le résultat est bluffant. Les élèves ont appris des chants en italien, en latin et en anglais "avec un accent parfait" s'amuse Gwladys. C'est bien plus efficace que quand on passe par l'écrit qui peut être une barrière pour certains !" 
D'ailleurs parmi les petits chanteurs, dix sont allophones, c'est à dire qu'ils ne parlent pas (encore) le français. "Un jeune Syrien, deux Macédonniennes, un Hongrois, un Albanais ..." énumère la directrice de l'école primaire Laurence Gerbe. Des enfants de réfugiés qui ont pu s'intégrer sans difficulté à ce projet grâce à cette méthode pédagogique innovante. "C'est de l'enrichissement pour tout le monde, note Laurence. Au fil des répétitions, il y a quelque chose qui se passe, une sorte de communion !"

Un répertoire classique, pop et jazz 


"Sans ces professionnels, on ne se serait jamais attaqué à un répertoire aussi compliqué, remarque la directrice en charge de la classe de CM2. "On leur donne accès à un répertoire classique auquel ils adhèrent, surenchérit Gwladys. "L'année dernière, il y avait un pièce de Bach et je me suis dit, ça ne va jamais fonctionner, et bien au final c'était leur chanson préférée ! Moi ça m'encourage à ne pas me limiter avec eux sur le plan culturel".
Au programme cette année, 7 chansons dont This is me de Benj Pasek et Justin Paul, le célèbre générique de Disney "When you wish upon a star" ou encore Fly me to the moon de Bart Howard, popularisé par Frank Sinatra. "Ca m'a fait découvrir des chansons que je ne connaissais pas relève Adèle, 11 ans, une choriste en classe de 6ème". Pour Nathan, 12 ans ce projet " c'est vraiment bien. Avant je chantais mais là ça m'a donné envie d'intégrer la chorale du collège." 

Un enthousiasme et une performance vocale qui a séduit 600 personne lundi 20 mai, à Uzerche comme le montre ce reportage consacré à cet ambitieux projet artistique et pédagogique.
 

le concert événement du choeur d'enfants d'Uzerche
sans formation musicale, 130 enfants sur scène réalisent une belle performance vocale. - J. Radenac


Dans la halle Huguenot des parents ravis des prouesses de leurs enfants, et de jeunes chanteurs fiers de se produire ainsi en public. "Ce spectacle, ça contribue à l'estime de soi, à la confiance en soi. ça leur apprend la persévérance et le travail d'équipe". conclut Gwladys. 
   

Quand on est prof de musique on entend souvent : "A quoi ça sert ? Est ce qu'on va faire de la flûte ? " Là avec le concert, il y a une finalité, c'est LE projet de l'année ! Gwladys  Zohin, professeur d'éducation musicale

Un projet éducatif qui a aussi été mené au collège d'Objat, à celui d'Allassac et au collège Jean-Moulin de Brive.  

Sur le même sujet

toute l'actu musique

G7 : La halle d'Iraty met le pays basque en vitrine

Les + Lus