• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

L'incendiaire de Chartrier-Ferrière a reconnu les faits et sera jugé en comparution immédiate

© F3 Limousin
© F3 Limousin

En garde à vue depuis 48 heures, l'incendiaire présumé a reconnu être à l'origine des trois départs de feu survenus le 5 août 2018 à Chartrier-Ferrière. Placé en détention provisoire, il passera en comparution immédiate au Tribunal de Brive en début d'après-midi, lundi 6 août. 

Par Thibault Marotte

Le suspect arrêté dans le cadre de l'enquête sur les trois départs de feu survenus le 5 août 2018 à Chartier-Ferrière, a reconnu les faits. Il était en garde à vue prolongée, depuis 48h.
 

Comparution immédiate 


Placé en détention provisoire après ses aveux par le juge des libertés et le procureur de la République, il sera jugé en comparution immédiate au tribunal de Brive à 14h30, lundi 6 août 2018. 

L'incendie avait mobilisé près d'une centaine de pompiers et 30 véhicules. Les faibles vents avaient permis de rapidement maîtriser l'incendie. Plus de 3 hectares de forêt et de broussailles avaient tout de même été ravagés. 
 

La piste criminelle confirmée


Un individu avait été aperçu par une habitante près des endroits où le feu avait démarré. Il avait été ensuite appréhendé par la gendarmerie. Les trois départs presque simultanés avaient tout de suite orienté l'enquête vers une piste criminelle. 

L'individu risque 10 ans d'emprisonnement et 150.000 euros d'amende selon l'article 322-6 du Code Pénal pour "dégradation d'un bien appartenant à autrui par l'effet d'une substance explosive ou d'un incendie entraînant la mise en danger des personnes".
 

Sur le même sujet

La gravité des faits

Les + Lus