La Corrèze veut séduire de nouveaux habitants

Un week-end tous frais payés pour découvrir la Corrèze : le département met les bouchées doubles pour attirer de nouveaux habitants, friands d'authenticité et d'espaces verts. Douze familles participent à cette opération "séduction".

Douze familles ont gagné un week-end en Corrèze pour découvrir les charmes du département
Douze familles ont gagné un week-end en Corrèze pour découvrir les charmes du département © Gwenola Beriou

"On a les yeux qui brillent". C'est en reprenant ces paroles du groupe corrézien Trois cafés gourmands que le conseil départemental de Corrèze a lancé la promotion de son territoire. L'objectif : inciter des citadins à quitter les grands centres urbains pour venir s'installer à la campagne.

Venez vivre en Corrèze

1500 personnes se sont inscrites sur le site Venez vivre en Corrèze. Un tirage au sort a désigné douze familles pour découvrir tous frais payés les atouts du département durant ce week end du 19 au 21 février. 

Elles viennent de la région parisienne, de Charente-Maritime, de Loire-Atlantique, du Gard. 

C'est le cadre de vie qui fait que la Corrèze c'est un endroit où l'on serait tous bien

Sophie Sallé, mère de famille de Charente-Maritime

Sur les plateaux de Haute-Corrèze, les familles sont séduites par la nature, l'atout phare du département. Et certaines ont déjà leurs projets d'installation. Comme ouvrir un petit commerce de proximité, pour ces habitants originaires de Loire-Atlantique. 

Une enseignante de région parisienne attend le résultat de sa demande de mutation. Et un couple de maroquiniers originaire du Gard prévoit de prolonger son séjour de deux semaines afin de dénicher son futur cadre de vie.

Dans le reportage qui suit, on entend Carole Charlery, originaire de Châteaubriant (44), Sophie Sallé, originaire d'Arvert (17) et Hélène Rome, vice-présidente du Conseil départemental de la Corrèze

Opération séduction en Corrèze

Et après ?

Pour accompagner ces futurs nouveaux habitants dans leur projet, le conseil départemental de la Corrèze a mis en place une conciergerie où ils peuvent trouver tous les conseils, les aides, les informations nécessaires au commencement d'une nouvelle vie. 

Cette politique d'accueil dans la région n'est pas unique. Le conseil départemental et la Chambre de commerce et d'industrie de la Haute-Vienne ont proposé un week end de découverte similaire en août dernier dans le cadre de l'opération "Souriez, vous respirez"

Le conseil départemental de la Creuse a lancé "Creuse Attractive", pour demander à ses habitants leur avis sur les atouts de leur territoire. 

Des politiques qui découlent directement du confinement de mars dernier, à la suite duquel de nombreux citadins avaient montré leur intérêt pour la ruralité. 

Mais ces politiques ne sont pas nouvelles. On se souvient notamment des foires à l'installation des années 2000. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
démographie société économie