Les abeilles observées de près par une entreprise corrézienne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Nina Santi avec Julie Radenac

L'entreprise Silab élabore et commercialise des ingrédients actifs pour les cosmétiques. Elle se lance aujourd'hui dans l’élaboration d'un inventaire de la biodiversité. L'observation se déroule aux alentours de son site à Saint-Viance, en Corrèze.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Les plantes, c'est le cœur de métier de l'entreprise corrézienne Silab qui développe, fabrique et commercialise des actifs naturels pour les cosmétiques. La société a décidé de soutenir des projets en faveur de l'environnement : elle va ainsi analyser le pollen de ses colonies d’abeilles pour dresser un inventaire de la biodiversité des alentours de son site.

4 milliards de fleurs visitées chaque année

Ce n'est pas le miel qui intéresse l'entreprise mais bien les abeilles : ces minuscules botanistes participent, en effet, à une expérience scientifique et écologique.

On a installé un dispositif [...] qui fait tomber les pelotes de pollen que les abeilles transportent comme des valises. Ensuite je les mets en sachet plastique, congélateur puis c'est envoyé au laboratoire.

Léonard Rouchaud

Apiculteur

Basé en Belgique, le laboratoire va analyser les génomes présents dans les pollens butinés par les colonies. En effet, les abeilles d'une seule ruche visitent 4 milliards de fleurs chaque année. Ces données vont permettre de dresser un inventaire précis de la flore jusqu'à un kilomètre et demi aux alentours du site.

"Dresser un inventaire pour définir des objectifs"

La nature est généreuse et c'est la matière première utilisée par l'entreprise Silab. Alors, une fois l'inventaire établi, la société va mettre en place des pratiques pour favoriser la biodiversité avec les entreprises environnantes.

Paul Eguia, le responsable en stratégie et approvisionnement durable de Silab explique : "l'idée, c'est de dresser un inventaire initial qui va nous permettre de définir des objectifs pour mettre ensuite en place un plan d'actions pour améliorer la biodiversité végétale dans l'objectif d'avoir un impact sur l’ensemble de l'écosystème."

Cet inventaire, c’est aussi une façon de rendre à la nature ce qu’elle apporte à l’entreprise et aussi de compenser l’impact de ses implantations : "Ça fait 5 à 6 années qu'on mène des actions pour la protection de l'environnement. On a mené des projets de préservation, de reboisement de forêt, des projets d’effacement d’étang, de restauration écologique. Faire ce projet avec les abeilles et tout l’intérêt scientifique qu'on a trouvé derrière, ça correspondait à l'objectif de Silab de travailler pour la biodiversité et avec un intérêt scientifique qu'on souhaite avec cet inventaire", souligne Pierre Forman, responsable environnement à la Silab.

L'entreprise recevra le résultat de cette étude en fin d'année. Des actions devraient être mises en place dans la foulée.

Retrouvez l'intégralité du reportage ici :