Page emploi : Mécabrive, sous-traitant de l’aéronautique en pleine croissance

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thomas Milon
Salariée de MécaBrive.
Salariée de MécaBrive. © A.Demars/France 3 Limousin

Chaque mardi, France 3 Limousin vous propose une page emploi, consacrée aux entreprises du Limousin qui recrutent. A l’affiche de cet épisode, Mécabrive en Corrèze, fabricant de pièces pour l’aéronautique et la défense. Des marchés prometteurs. 

Depuis plus de 50 ans, Mécabrive fabrique des pièces en aluminium et en titane pour les secteurs de l'aéronautique, de la défense et de l'aérospatiale.

Ces marchés en pleine croissance profitent à l'entreprise corrézienne qui appartient au groupe Figeac aéro : 16 milions d'euros de chiffre d'affaires et des effectifs qui augmentent.
Depuis quelques années, Mécabrive embauche pas moins de 30 salariés par an en CDI. Sabine, après 19 ans dans une entreprise de cosmétique :

Entrée chez Mécabrive il y a 1 an seulement, je suis aujourd'hui chef d'équipe dans l'atelier peinture.


Entre 3 et 5 000 pièces sont reçues ici tous les jours, en majorité pour Airbus et Thalès. Une fois traitées, elles doivent être minutieusement inspectées.

Une filière de formation


Aujourd'hui à l'étroit dans ses 8000 m2, l'entreprise de 175 salariés qui recrute a même créé sa propre filière de formation depuis juin 2017 nommée "la manufacture à talents".

L'usine de Brive fonctionne 24h sur 24 : les équipes de salariés travaillent soit la semaine, matin ou après-midi, soit la nuit, soit les week-end.

Les salaires évoluent entre 1500 et 2500 euros bruts en fonction des différentes primes.

Page emploi : Mécabrive, sous-traitant de l’aéronautique en pleine croissance ©france 3 Limousin


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.