Pomiculteurs corréziens recherchent cueilleurs désespérément !

Les pomiculteurs corréziens peinent à recruter des saisonniers ! / © France 3 Limousin
Les pomiculteurs corréziens peinent à recruter des saisonniers ! / © France 3 Limousin

A l’instar de l’hôtellerie ou de la restauration, la pomiculture peine à recruter des saisonniers ! Alors que la récolte s’apprête à débuter en Corrèze, nombre de pomiculteurs n’ont toujours pas leurs équipes au complet !
 

Par Jean-Martial Jonquard

Traditionnel « p’tit boulot » de rentrée en Limousin, la cueillette des pommes ne fait plus recette !
Une cueillette qui va débuter entre cette semaine et la semaine prochaine, et suivant les exploitations, la situation n’est pas la même.
Certains pomiculteurs ont leurs équipes au complet, mais n’ont pu les « boucler » quasiment qu’au jour près, d’autres n’y parviennent toujours pas !

L’image que les gens ont de la cueillette, trop dure et pas assez payée, expliquerait en grande partie cette pénurie. Et même le recours à des saisonniers d’origine étrangère (on trouve parait-il, enfin, quand on en trouve, des cueilleurs polonais) n’est plus aussi aisé que par le passé, alors que les pomiculteurs leur proposent des quelques facilités, comme l’installation de mobil-homes afin de les loger.

La crainte de cette pénurie de main-d’œuvre est encore plus grande pour l’an prochain : la profession bénéficie en effet actuellement d’une  exonération de 90% de charges sociales sur les contrats de travailleurs occasionnels. Mais le gouvernement envisagerait de la supprimer.
Pomiculteurs corréziens recherchent cueilleurs désespérément !
A l’instar de l’hôtellerie ou de la restauration, la pomiculture peine à recruter des saisonniers ! Alors que la récolte s’apprête à débuter en Corrèze, nombre de pomiculteurs n’ont toujours pas leurs équipes au complet ! Intervenants : 1/ David Jamet, pomiculteur 2/ Françoise Besse, pomicultrice et présidente de Coprim'  - Équipe : G Alcalay, J Lanchas, C Cogne

 

Sur le même sujet

Le témoignage de Marc Defaye, agriculteur Bio en difficulté

Les + Lus