Rencontre. Cani-VTT : Faustine Ducastelle, double championne de France junior, prête à disputer les Mondiaux avec Dialga

durée de la vidéo : 00h02mn21s
Faustine et Dialga se préparent pour les Championnats du Monde de Cani VTT ©Pierre Gauthier, Laurent Du Rusquec, Jean-Laurent Cire - France Télévisions

Faustine Ducastelle et sa chienne Dialga s'entraînent en ce moment pour disputer les Championnats du Monde de Cani VTT, qui se dérouleront les 28 et 29 octobre en Allemagne. Condition physique, finesse de pilotage, et surtout confiance sont les clés de cette équipe pour tenter de se hisser sur le toit du monde. Voici leur portrait en Corrèze.

C'est une discipline sportive spectaculaire. Comme son nom l'indique, le cani VTT se pratique avec un vélo et un chien. Initialement, ce sport canin de traction était destiné aux chiens de traîneau durant leurs périodes d'inactivité. Aujourd'hui, il est pratiqué par celles et ceux qui désirent partager une activité physique intensive avec leur chien.

C'est le cas de la Corrézienne Faustine Ducastelle et de sa chienne Dialga. Toutes deux s'entraînent tôt le matin, à la fraîche, pour ménager la chienne de trois ans qui n'a qu'une hâte, pratiquer : "dès que je sors le harnais, elle comprend tout de suite qu'on va courir, elle le sait !"

Pour la logistique, Faustine est aidée par son père, Hugues Ducastelle, président du club Canisports 19. Car chez les Ducastelle, le cani-sport est une histoire de famille, comme Hugues le confirme : "nous sommes cinq à courir, de mon épouse jusqu'à la plus jeune de nos filles".

Avant d'attaquer la séance, Faustine revêt son armure : "ce n'est pas dangereux, mais on préfère être prévoyants, car il y a quand même des chutes qui ne pardonnent pas à 30 km/h. Je m'équipe donc avec le casque intégral, la dorsale, les gants de sécurité qui sont obligatoires, et les chaussures qui vont vite !

C'est parti pour une heure d'effort en commun ! 

Douée dans toutes les disciplines, Faustine a découvert le sport canin par hasard, grâce à une professeure de tennis, également musher. Une révélation pour celle qui obtient rapidement des résultats en cani-cross, avant de passer au cani-VTT à la suite d'une blessure.

De la technique... Et de la confiance

À dix-huit ans, la Cublacoise, double championne de France juniors de cani-VTT, est une technicienne hors pair, en totale harmonie avec Dialga : "le plus important, c'est la confiance que l'on s'accorde. Le facteur limitant, ce sera toujours nous, parce que les chiens ont une forme physique de base. C'est à nous de les suivre derrière, de les accompagner, et de les soulager au maximum". 

On va s'amuser, c'est le principal. Les résultats suivront après.

Faustine Ducastelle

Sur des parcours de quatre à huit kilomètres, Faustine doit allier condition physique et finesse de pilotage. Coachée à distance par un entraîneur national, l'étudiante en 1ʳᵉ année de STAPS va disputer les Championnats du Monde de cani-VTT, les 28 et 29 octobre en Allemagne : "puisque j'ai décroché la troisième place l'année dernière, j'aimerais monter sur la plus haute marche du podium. Je pense que c'est un bel objectif. Après, je sais que les autres concurrents ont du niveau, on verra bien. On va s'amuser, c'est le principal. Les résultats suivront après." 

Le cani sport a beau être en pleine expansion, impossible d'en vivre. Faustine et Dialga sont à la recherche de partenaires pour poursuivre leur rêve de titre mondial.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité