Rentrée littéraire : les "Buveurs de vent" du limousin Franck Bouysse

Evènement de la rentrée littéraire de cette fin d'été, Franck Bouysse sort ce jeudi 20 août "Buveurs de vent" chez Albin Michel. Nous sommes allés rencontrer l'auteur dans sa maison près de Vigeois en Corrèze...
Franck Bouysse sous le viaduc du Gour noir lors de la sortie de son dernier roman "Buveurs de vent"
Franck Bouysse sous le viaduc du Gour noir lors de la sortie de son dernier roman "Buveurs de vent" © FTV - Martial Codet-Boisse
Son précédent livre "Né d'aucune femme" s'est écoulé à 140 000 exemplaires, "Grossir le ciel", une autre de ses oeuvres, est en cours d'adaptation pour le cinéma, avec la sortie de "Buveurs de vent", Franck Bouysse marque cette rentrée littéraire 2020.
 

Dans le Gour noir


Dans une vallée de Corrèze dominée par un viaduc, au Gour noir, un homme débarque, créé barrage, centrale électrique et tisse sa toile autour des habitants au coeur d'une nature indomptée dont s'est inspiré Franck Bouysse pour son dernier roman :

"Quand on arrive ici, on est pris par quelque chose qui nous dépasse. Ce n'est pas seulement cette construction humaine, c'est tout ce qu'il y a autour...cette vallée qui m'a toujours parue suspendue dans le temps, qui s'est figé ici..."

Marc, Mabel, Mathieu, Luc, telle une arche d'alliance, 4 enfants se balancent au bout de cordes, suspendus au viaduc... Point d'ancrage de ce magnifique roman. N'attendez pas une description précise d'une nature sauvage corrézienne, "Buveurs de vent" n'est pas dans un courant "régionaliste", le décor sert l'histoire.

"Cela touche à quelque chose d'universel. Je ne m'intéresse pas aux noms précis des lieux, la moindre rue, ruelle... Je fais de ce Gour noir mon Gour noir, pour que se déploie le romanesque, mon romanesque tout simplement..." Franck Bouysse
"Buveurs de vent", le nouveau roman de l'écrivain corrézien Franck Bouysse
"Buveurs de vent", le nouveau roman de l'écrivain corrézien Franck Bouysse © FTV - Nassuf Djailani
Dans ce Gour noir, on se laisse porter comme dans le lit d'une rivière par cette narration multiple chère à William Faulkner. Un roman choral où les personnages ont leur propre voix, leur liberté.

"Ils n'avaient pas répété leur rôle, je le découvrais en même temps qu'eux et puis ils sortaient de la scène. Certains arrivaient à la moitié du roman parfois au 1er tiers... Il y avait un côté épique qui m'embarquait." Franck Bouysse

A l'heure ou nombre d'auteurs tombent dans le chaudron de l'autofiction, Franck Bouysse nous offre une histoire, un roman parfois tendre, parfois violent, humain tout simplement.
Rentrée littéraire : les "Buveurs de vent" du limousin Franck Bouysse


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres