La truffe se déguste à Chartrier-Ferrière

Le 16ème marché primé de la truffe se tient ce dimanche 3 février à Chartrier-Ferrière, en Corrèze. Cette année, le diamant noir s'est fait plus rare en raison des conditions météorologiques, mais la qualité est au rendez-vous.
© MaxPPP - JC Tardivon
Chaque année, c'est un rendez-vous incontournable sur le Causse corrézien. Le marché primé de la truffe de Chartrier-Ferrière attire les amateurs de tuber-melanosporum, parfois venus de loin.
Ici, la qualité est au rendez-vous car les truffes proposées à la vente sont contrôlées avant l'ouverture du marché par des inspecteurs certifiés, qui vérifient que le champignon n'est pas gelé, pourri ou boisé.

Ce matin, les cinq kilos de truffes sont partis en une demie-heure.
La quantité de marchandises était un peu restreinte par rapport à d'habitude, en raison de la sécheresse qui s'est prolongée jusqu'en octobre, période à laquelle les truffes ont besoin d'eau.
Cette saison, elles sont donc plutôt de petits calibres, mais odorantes et goûteuses.

Pour s'offrir le fameux diamant noir, il a fallu débourser cette année un peu plus qu'à l'accoutumée, en raison de la baisse de l'offre : 1000 à 1200€ le kilo. Raison de plus pour savourer son omelette à la truffe...
 
Marché aux truffes de Chartrier-Ferrière

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation tradition sorties et loisirs société agriculture