Un adjoint à la mairie de Tulle mis en cause pour détournement de fonds

Dans son édition de ce mercredi 29 juillet, le Canard Enchaîné indique que Grégory Hugue, 3ème adjoint à la mairie de Tulle, est mis en cause pour une affaire de détournement de fonds d'une association de la police. L'intéressé dément.

Grégory Hugue est actuellement le Secrétaire régional de Nouvelle Aquitaine du syndicat Alliance Police nationale.
Grégory Hugue est actuellement le Secrétaire régional de Nouvelle Aquitaine du syndicat Alliance Police nationale. © F3 Limousin
Les faits sont dévoilés dans un article intitulé "Des poulets picorent les oeuvres sociales de la police", publié dans le Canard Enchaîné ce mercredi 29 juillet 2020.
Selon l'hebdomadaire satirique, Grégory Hugue, récemment élu 3ème adjoint en charge la sécurité à la mairie de Tulle, et qui exerce toujours par ailleurs le métier de policier, est mis en cause dans une affaire de détournement de quelque 20 000 euros au préjudice de L'ANAS (Association nationale d'action sociale des personnels de la Police). Il est le président de cette association pour la Haute-Vienne.

Les faits remonteraient à fin 2018, lorsque les sections haut-viennoise et corrézienne de l'association ont été réactivées.
L'article mentionne d'"importantes irrégularités de fonctionnement" qui auraient été découvertes par l'association en épluchant les finances de ses sections départementales. Selon le journal, Grégory Hugue aurait encaissé sur ses comptes plusieurs chèques de l'ANAS de la Haute-Vienne, tandis que son épouse aurait bénéficié d'une générosité similaire de la part de la section corrézienne.

L'ANAS a déposé une plainte contre X auprès du tribunal de Tulle ce vendredi 24 juillet.


Grégory Hugue dément 

Le mis en cause dément ces allégations. Joint par nos confrères de La Montagne, il met en avant une vengeance syndicale, expliquant avoir quitté SGP-FO police pour rejoindre Alliance en janvier, ce qui aurait suscité des animosités à son égard.

"Ce sont des attaques basses, on veut me nuire syndicalement", déclare-t-il.

La direction nationale de l'ANAS confirme avoir déposé une plainte contre X pour escoquerie, abus de confiance, faux et usage de faux.

Dans un communiqué, le maire de Tulle Bernard Combes fait savoir, pour sa part, qu'il a échangé avec son adjoint sur cette affaire, et a accepté sa proposition de renoncer à sa délégation d’adjoint, en restant simple conseiller municipal, le temps que la Justice établisse la vérité. Il précise que Grégory Hugue lui a apporté des explications et l'a assuré de son innocence.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers finances police société politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter