• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Déterminés malgré une mobilisation en baisse, les gilets jaunes corréziens condamnent les actes violents et antisémites

Ils étaient 150 à défiler dans les rues de la préfecture corrézienne / © F3 Pays de Corrèze / T. Girault
Ils étaient 150 à défiler dans les rues de la préfecture corrézienne / © F3 Pays de Corrèze / T. Girault

Un cortège de 150 gilets jaunes a défilé dimanche 17 février 2019 dès 10 h dans les rues de Tulle. De moins en moins nombreux mais toujours déterminés, ils condamnent les différents actes de violence qui ont eu lieu samedi 16 février en France. 

Par Annaick Demars

Pour ce 14ème week-end de mobilisation consécutif, les gilets jaunes de la Corrèze ont poursuivi leurs actions. Une manifestation s'est déroulée dans les rues de Tulle, elle a réuni 150 personnes qui ont défilé avant de se rassembler devant la préfecture où ils ont entonné une chanson sur l'air de "We are the world" avec ce refrain revisité :

"On a un coeur, nous tous les gilets
On a un coeur pour ceux qui sont au ciel, n'oublions jamais
Et pour tous les blessés, continuons à nous battre
Ensemble, on s'est fait une promesse, restons unis..."

 
Les gilets jaunes chantent devant la préfecture / © F3 Pays de Corrèze
Les gilets jaunes chantent devant la préfecture / © F3 Pays de Corrèze


Une action pacifique, comme cela a toujours été la cas en Corrèze depuis le début de ce mouvement. Au lendemain d'un samedi marqué par des insultes antisémites contre Alain Finkielkraut à Paris ou par l'attaque d'un fourgon de police à Lyon, les manifestants corréziens ont condamné ces actes haineux et violents. 

Ils continuent de faire valoir une longue liste de revendications parmi lesquelles le RIC (référendum d'initiative citoyenne), mais aussi la revalorisation des retraites, des mesures en faveur du pouvoir d'achat ou encore l'arrêt de toute rémunération pour les politiciens qui n'ont plus de mandat.

La manifestation s'est achevée par un pique-nique organisé sur le terrain situé près du supermarché Leclerc que la commune de Tulle prête aux gilets jaunes (un prêt renouvelable chaque mois) et où une cabane a été installée. 
Prochain rendez-vous pour le mouvement corrézien : un débat public qui aura lieu le 9 mars en soirée dans l'amphithéâtre du conseil départemental mis à disposition par Pascal Coste. 
 
Mobilisation des gilets jaunes en Corrèze dimanche 17 février 2019
150 personnes ont défilé dans les rues de Tulle, toujours déterminés et dans le calme, dénonçant les violences qui se sont produites samedi 16 février 2019.  - F3 Pays de Corrèze - Thierry Girault et Mathieu Beaudouin

 

Mobilisés aussi samedi 16 février

 
Une quarantaine de gilets jaunes réunis au péage de Saint-Germain-les-Vergnes samedi 16 février 2019 / © F3 Limousin / P. Tanger
Une quarantaine de gilets jaunes réunis au péage de Saint-Germain-les-Vergnes samedi 16 février 2019 / © F3 Limousin / P. Tanger




La veille, samedi 16 février, une quarantaine de gilets jaunes et presqu'autant de gendarmes se sont rassemblés à la barrière de péage de Saint-Germain-les-Vergnes pour une opération "péage gratuit" durant la matinée. Une action "pour le pouvoir d'achat" ont déclaré les gilets jaunes et qui s'est déroulée "dans une ambiance bon enfant" selon la gendarmerie de Corrèze. 

Sur le même sujet

Le procès de l'épouvantable meurtre de Mélodie Massé, enceinte de 8 mois, s'ouvre lundi à Pau

Les + Lus