Incendie d’un bâtiment désaffecté à Tulle et arrêté de péril imminent

L’incendie s’est déclaré dans les locaux vides d’une ancienne ressourcerie. La mairie a dû détruite le bâtiment dans la journée, d’où une gêne à la circulation.
Les décombres fumants de la maison
Les décombres fumants de la maison © F3 Limousin

Certes, les dégâts sont avant tout matériels. Mais les 2 habitants d’une maison mitoyenne ont tout de même dû être relogés par la mairie de Tulle.

Mardi 13 juillet au petit matin, le feu a détruit les 250 m² de locaux qui abritaient auparavant une ressourcerie.

Il ne reste presque plus rien. Seuls trois murs ont résisté aux flammes. Les pompiers de Tulle et Seilhac ont arrosé en continu les décombres toujours fumants pendant toute la journée.

Il y a un risque d’effondrement qui restreint notre  zone d’intervention. On doit assurer un périmètre de sécurité pour éviter le sur accident.

Capitaine Mickaël Coly, chef adjoint du centre de secours de Tulle

 

La mairie a également signé un arrêté de péril imminent pour démolir les deux facades, côté rue, au plus vite. Selon Jérémy Novais, adjoint au maire chargé des services techniques, la maison est située sur « un axe qui est très important. Donc il y avait une urgence pour qu’à partir de ce soir, on puisse  remettre la circulation. »

La rue Lucien Sampeix a rouvert en début de soirée.

 

Une pelleteuse détruit ce qui reste de la maison pour éviter qu'elle ne s'écroule sur la route
Une pelleteuse détruit ce qui reste de la maison pour éviter qu'elle ne s'écroule sur la route © F3 Limousin

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers