Politique : décès accidentel du corrézien Laurent Lenoir, conseiller régional

Conseiller régional PS, ancien conseiller communautaire de Tulle Agglo et candidat aux élections municipales à Naves, Laurent Lenoir est décédé à 49 ans des suites d'une chute accidentelle. Le monde politique rend hommage à celui qui s'engagea notamment pour l'éducation populaire en Corrèze.
Photo du profil
Photo du profil © L. Lenoir (photo de profil Facebook)
C'est via un communiqué du parti socialiste corrézien que le décès de Laurent Lenoir a été rendu public jeudi 21 mai 2020. Le premier secrétaire du PS Paul Roche exprime sa "tristesse infinie et sa vive émotion" à l'annonce du décès de "notre camarade et ami Laurent Lenoir à l’âge de 49 ans des suites d’une chute accidentelle".
 

Nous perdons un ami, un militant et un élu exemplaire sur qui on pouvait compter en toute confiance.
Paul Roche, secrétaire fédéral du PS de Corrèze

Après des années de lycée à Brive, Laurent Lenoir avait poursuivi ses études à Limoges, à l'Institut universitaire de technologie puis à la faculté de Sciences humaines et à l'Institut universitaire de formation des maîtres pour devenir professeur des écoles. Un métier qu'il aimait et qui l'avait amené à fortement s'engager pour l'égal accès de tous au savoir.

Conseiller municipal de Naves entre 2008 et 2014, délégué à l’urbanisme, à l’habitat, au cadre de vie et à l’environnement, il était devenu conseiller communautaire à Tulle Agglo entre 2011 et 2014.

Le maire de Tulle Bernard Combes perd "un ami et un camarade de route, fidèle aux idées de la gauche sociale démocrate, un être sensible et pétri d’humanité. Ensuite un homme engagé pour son territoire, solidaire, élégant,aux idées généreuses. Un homme, un enseignant, pédagogue sans être jamais docte, engagé dans le rayonnement associatif, soucieux d’égalité et d’émancipation pour les jeunes les plus fragiles".

Enseignant détaché à la Ligue de l’enseignement et délégué USEP (Union Spportive de l'Enseignement du Premier Degré)  de la Corrèze, Laurent Lenoir était très engagé en faveur des principes de laïcité et de l’éducation populaire


 

Elu conseiller régional de Nouvelle-Aquitaine en 2015, il avait été nommé délégué à la préparation des jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 et au sport nature.

Alain Rousset, président de la Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine et Matthias Fekl, ancien ministre et président du groupe "PS et Apparentés" ont salué sa mémoire : "Au Conseil régional, dans la majorité régionale et au-delà même des clivages politiques, il était un élu apprécié et respecté. Au nom de l'institution régionale, nous tenions à rappeler ce beau parcours citoyen et humain, et la personnalité si attachante et entière de Laurent ; sa générosité profonde, discrète et sincère". 

Marié et père de famille, Laurent Lenoir était également candidat aux élections municipales 2020 à Naves sur la liste d'Hervé Longy. Cette liste était arrivée en tête des suffrages au premier tour du 15 mars, devant celle de Béatrice Ducloux, qui compte dans ses rangs le député LREM Christophe Jerretie.
Bernard Combes salue la mémoire d'un homme "engagé pour ses idées, au service des autres et des habitants de Naves.
Il ne verra pas la victoire de la gauche dans sa cité, mais tous ensemble nous la lui devons, parce qu’il l’aurait méritée
".


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique région nouvelle-aquitaine fusion des régions réforme territoriale