Cet article date de plus de 9 ans

A Tulle, le balcon coûte cher!

Effet collatéral de l'élection présidentielle, une surenchère des balcons et fenêtres proposés aux journalistes...

Jamais Tulle n'aura connu pareille effervescence médiatique. Le candidat corrézien François Hollande ayant choisi d'y passer cette journée particulière, la préfecture se retrouve dans l'oeil du cyclone médiatique et certains habitants ont décidé d'en profiter.

D'après nos confrères de la Montagne, 600 journalistes de France et de l'étranger seraient à Tulle pour suivre le candidat Hollande lors de cette journée du 6 mai. Résultat: les tullistes possédant un balcon ou une fenêtre bien placée pour filmer ou photographier le candidat monnaieraient leur usage auprès des journalistes entre 300 et 2000 €.

SURENCHERE

Une équipe de France 2 s'est ainsi vue proposer un balcon à 500€, d'après notre confrère sur place qui a aussi constaté une certaine forme d'escalade. Ainsi, une équipe de la chaîne d'information en continu I télévision a perdu son droit d'accès à un balcon à cause d'autres confrères qui ont surenchéri sur leur proposition.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élection présidentielle