VIDEO. Quelles perspectives pour le tourisme 2023 en Limousin ?

replay

Propice aux courts séjours, le mois de mai permet de profiter de week-ends prolongés. Les touristes sont-ils venus en Limousin ? Quelles sont les perspectives pour l'été 2023 en Creuse, en Corrèze et en Haute-Vienne ? Quels atouts, quelles difficultés rencontrent les professionnels du secteur ? On en parle dans Dimanche en Politique.

Après les vacances de printemps, nous sommes entrés dans la période des week-ends prolongés du mois de mai et déjà les réservations sont bien avancées pour les vacances d’été. Comment les professionnels du tourisme se préparent-ils pour cette saison en Limousin ? Quelles sont leurs attentes, les difficultés qu'ils rencontrent ? Nature, culture, patrimoine, quels sont les atouts de nos différents territoires et les stratégies pour les faire connaître ?

Pour en parler, Annaïck Demars reçoit :

Morceaux choisis 

Le premier bilan du printemps est plutôt positif en Creuse avec 12% de fréquentation supplémentaire par rapport à 2022 et 7% en Corrèze. 

Alice Dehureaux : "La Creuse a bénéficié de l'effet Covid, les gens ont vraiment découvert la destination comme destination verte. Sur les campings, par exemple, on est à +20% par rapport à 2019 donc il y a vraiment un regain d'intérêt. On a aussi une clientèle étrangère, néerlandaise notamment qui est présente car notre offre est riche en nature, sport ou patrimoine".

Sur le poids de l'inflation, Marie Saule de Corrèze Tourisme : "L'inflation, c'est une plutôt une inquiétude des professionnels pour la saison à venir, ça ne s'est pas encore ressenti sur les niveaux de dépense constatés sur les vacances de Pâques. On sait que ceux qui peuvent partir partiront, mais il peut y avoir des conséquences sur le niveau de consommation"

Sur les difficultés de recrutement, Christelle Chassagne, pdte du CRT Nouvelle-Aquitaine : "L'hébergement des saisonniers est parfois compliqué. Sur le tourisme de plein air, c'est plus facile mais dans d'autres établissements, cela peut poser problème. Il faut continuer à s'adapter, proposer de nouveaux contrats, penser aux périodes de coupures. Les professionnels en ont conscience, ça s'améliore mais sur le site mon emploi tourisme en Nouvelle-Aquitaine, il y a encore 6700 emplois à pourvoir avec 1300 emplois de saisonniers, c'est énorme" [le 17 mai, jour de l'enregistrement de l'émission]

Pour notre piscine, nous recherchons activement et encore aujourd'hui deux postes de maitres-nageurs-sauveteurs à pourvoir en CDI donc c'est une vraie difficulté qui va nous contraindre à prendre des décisions si nous n'arrivons pas à recruter.

Dominique Garcia, directeur adjoint du Lac de St Pardoux

Pour les jobs d'été, en revanche, on est plutôt sereins : 2/3 des candidats de l'année dernière reviennent au lac car nous recrutons au plus près pour limiter les coûts d'hébergement".

Terra Aventura, un succès limousin qui dure

Sur le plateau, les invités étaient unanimes sur l'ampleur prise par Terra Aventura, appli de géocaching créée il y a 12 ans en Limousin et dont le succès ne se dément pas

"On a un bassin de clientèle urbaine qui se déplace clairement chez nous pour du séjour Terra Aventura" explique Alice Dehureaux, de Creuse Tourisme.

Christelle Chassagne, pdte du CRT Nouvelle-Aquitaine : "C'est une success-story : 3 millions de joueurs depuis que le jeu est sorti. Quand on a commencé la première année, on avait 5000 joueurs et on en est à 3 millions ! 

Sur la période avril-mai 2023, il y a eu plus de 100 000 joueurs Terra Aventura sur le territoire du Limousin, une véritable explosion. Il faut dire qu'ils sont très forts car ils ont créé une dizaine de nouveaux parcours. Il y a 171 parcours en Limousin, c'est un vrai succès.

Christelle Chassagne, président du Comité Régional du Tourisme Nouvelle-Aquitaine

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité