Vidéo. Retour à la normale sur la RD 18 en Corrèze

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Trois mois après l’éboulement d’une falaise qui avait coupé la RD18 entre Argentat-sur-Dordogne et Saint-Martin-la-Méanne en Corrèze, des travaux colossaux ont permis de rouvrir cet axe, avec près de 3 semaines d'avance ! Intervenants (entre autre) : 1/ Jean-Marie Taguet, vice président en charge des routes au Conseil Départemental de la Corrèze 2/ Jean-Pierre Lechat, maire (PCF) de Saint Martial Entraygues (19) ©France Télévisions

Trois mois après l’éboulement d’une falaise qui avait coupé la RD18 entre Argentat-sur-Dordogne et Saint-Martin-la-Méanne en Corrèze, des travaux colossaux ont permis de rouvrir cet axe, avec près de 3 semaines d'avance !

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Le 9 janvier dernier, un pan de la falaise entier, près de 300m³,  s’abattait sur la RD 18, entre Argentat-sur-Dordogne et Saint-Martin-la-Méanne, heureusement sans faire de blessés. 

La route coupée, des déviations étaient mises en place, mais sinueuses et rallongeant les trajets, peu au goût des usagers.

Les travaux s’annonçaient colossaux : il a d’abord fallu sécuriser et préparer les accès pour l’étude géotechnique du site, identifier les zones d’instabilité et prioriser leur traitement. Puis purger les masses instables pour «"reprofiler"  les talus et les conforter afin, enfin, de permettre le dégagement et la réfection de la voie jusqu’à son muret protecteur.

460.000 € ont été mobilisés pour la réalisation de ces travaux, qui, c’est à souligner, ont été terminés avec près de 3 semaines d’avance ! 

Depuis une semaine, la route a été rouverte, sur une seule voie provisoirement. Elle retrouvera ses deux voies, accessibles, d’ici au week-end prochain.

(avec T. Gomès)