Voisineurs et voisinés, un nouveau moyen d'entraide entre les générations

Le réseau des voisineurs permet de renforcer le lien social en Corrèze. Il favorise la prévention du repli sur soi des gens seuls. / © France 3 / J. Lanchas
Le réseau des voisineurs permet de renforcer le lien social en Corrèze. Il favorise la prévention du repli sur soi des gens seuls. / © France 3 / J. Lanchas

Les voisineurs, ce sont ceux qui se déplacent, comme le ferait des voisins, pour aller chez des personnes qui n'ont parfois personne à qui parler. Les voisinés, ce sont ces gens âgés, qui sont heureux de pouvoir discuter avec un visage amical. Une solidarité active qui se développe en Corrèze.

Par Christophe Bodin

Une présence et une écoute, avec les voisineurs, une centaine de personnes âgées en Corrèze retrouvent le sourire et du lien social. Car pour ces bénéficiaires, souvent, le quotidien est fait de solitude. Personne avec qui parler, hormis quelques mots échangés avec le facteur. Avec les voisineurs, de manière régulière, une personne amicale vient leur rendre visite et causer un moment. Ils peuvent donner un coup main, résoudre un petit tracas, mais ils sont là d'abord pour créer du lien, pour écouter et échanger.

Mis en place par plusieurs associations et (MSA, Familles rurales), soutenu par des institutions (CARSAT, Conseil départemental)  et piloté par l'Instance de coordination de l'autonomie de Corrèze,  le système des voisineurs et des voisinés fontionne bien, si bien qu'il suscite de nouveaux besoins. Pour le moment, seuls certains secteurs de Corrèze font partie de cette opération et les voisineurs sont déjà plus nombreux que les voisinés. 

On les appelle "les voisineurs", ces bénévoles visitent des personnes isolées qui souffrent de la solitude
En Corrèze, une centaine de personnes âgées recoivent la viste des voisineurs. - France 3 - JS Tingaud / J Lanchas



Sur le même sujet

Les + Lus