Covid 19 : la vaccination avance doucement en Limousin

Près de 14 000 personnes avaient reçu au 15 février leurs deux doses de vaccin. La couverture vaccinale oscille entre 1,7 et 3% de la population selon les départements.

1,7% de la population haut-viennoise a reçu les deux doses.
1,7% de la population haut-viennoise a reçu les deux doses. © PHOTOPQR/POPULAIRE DU CENTRE/MAXPPP

Selon l’Agence régionale de santé, la Nouvelle-Aquitaine est la 3ème région au plan national à avoir le plus vacciné (après la Bourgogne-FrancheComté et la Corse), "avec 4,3 % de la population qui a reçu au moins une 1ère injection."

Couverture vaccinale encore faible

Mais le nombre de personnes ayant reçu les deux doses reste limité.

En Haute-Vienne, 14 794 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, et 6 192 les deux doses. C’est une couverture de 1,7% de la population.

En Corrèze, 12 006 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin, 4 172 les deux doses. Une couverture de 1,7% de la population également.

En Creuse, 7 062 personnes on reçu moins une dose de vaccin, et 3 502 les deux doses. C’est une couverture de 3% de la population.

En Ehpad, la couverture vaccinale des résidents est plus élevée :  40% ont reçu leurs deux doses en Haute-Vienne, 57,1% en Corrèze et 52,5% en Creuse.

AstraZeneca arrive

Le nouveau vaccin AstraZeneca est arrivé en Limousin, dans plusieurs centres de vaccination. Il concerne pour l’heure le personnel soignant.

Ce vaccin sera accessible à partir de la semaine prochaine chez les médecins généralistes, qui se fourniront dans les pharmacies.

Selon l’ARS, "il permettra de vacciner les 50 à 65 ans avec facteurs de comorbidités dans un premier temps, avec un nombre de doses limité par professionnel de santé. Une augmentation plus significative des livraisons est prévue à partir d’avril."

Une prise de rendez-vous toujours difficile

Pas de rendez-vous disponible ce mercredi 17 février dans les 28 centres de vaccination du Limousin. La faute évidement au manque de doses de vaccin.

Un médecin qui vaccine dans un centre haut-viennois confie : "On pourrait faire facilement deux fois plus".

L’ARS promet une amélioration : "Les centres de vaccination pourront ouvrir de nouveaux rendez-vous tous les lundis en fonction de la programmation de leur activité et des nouvelles livraisons annoncées."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société