Une nouvelle tapisserie Tolkien dévoilée à Aubusson en Creuse

C’est dans l’amphithéâtre bondé de la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson (23) que fût dévoilée vendredi 20 décembre la tapisserie « Leter from Father Christmas, 1928 ». Une œuvre tirée directement des dessins du célèbre écrivain anglais J.R.R. Tolkien.
© Séverine David
L’imaginaire de J.R.R. Tolkien ne se limite pas à la Terre du milieu. L’auteur du Seigneur des anneaux savait aussi raconter les histoires de Noël. C’est là l’objet de la dernière tapisserie dévoilée vendredi 20 décembre à la Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson.

Avec cette huitième tapisserie, le projet « Aubusson tisse Tolkien », initié en 2017, met en lumière l’une des œuvres méconnues du romancier britannique. Dans une lettre destinée à ses enfants, Tolkien se fait passer pour le Père Noël et dépeint les péripéties de l’Ours Karhu.

Le Seigneur des cadeaux

L’assistant du Père Noël, aussi maladroit que dévoué, tombe dans les escaliers alors qu’il tente de transporter une pile de cadeaux. Une chute illustrée par l’auteur dans sa lettre, reprise comme modèle pour la confection de la tapisserie présentée ce vendredi à Aubusson.
 
© Séverine David
 

Cette tapisserie de 7,84 m² est le fruit d’un travail collectif avec des artisans locaux
Séverine David, responsable de la communication à la Cité internationale de la tapisserie.


C’est d’abord la peintre-cartonnière Delphine Mangeret qui a tracé les contours de l’œuvre. Puis avec la cinquantaine de couleurs réalisées par le teinturier Thierry Roger, l’Atelier Guillot a pu tisser l’histoire de l’Ours Karhu.


Un tissage plus fin, pour insister sur l’intimité de l’histoire. Tout au long de ces quatre mois, les élèves-lissières du Brevet des Métiers d’Arts « Art de la lisse » ont aussi pu participer à la confection de la tenture. L’œuvre sera visible pendant les fêtes, jusqu’au 1er janvier. Il faudra ensuite attendre début février pour pouvoir la contempler de nouveau.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
art culture artisanat économie