• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

La tapisserie et les tapis d’Aubusson reçoivent l’Indication Géographique

La tapisserie d'Aubusson, ici une oeuvre de Beatriz Milhazes, reçoit l'Indication Géographique. / © F3 Limousin - France Lemaire
La tapisserie d'Aubusson, ici une oeuvre de Beatriz Milhazes, reçoit l'Indication Géographique. / © F3 Limousin - France Lemaire

L’Institut National de la Propriété Industrielle homologuera officiellement ce vendredi 7 décembre la tapisserie et les tapis d’Aubusson du label Indication Géographique, signe officiel de qualité et d’origine.
 

Par Jean-Martial Jonquard

Après la porcelaine de Limoges il y a un an, deux nouveaux produits manufacturés limousins, la tapisserie et les tapis d’Aubusson, vont chacun recevoir l’Indication Géographique.

Réservée auparavant aux seuls produits agricoles et viticoles, l’Indication Géographique est désormais élargie aux produits manufacturés. En comptant les deux creusois, ils seront désormais sept en France.

L’Indication Géographique distingue un produit originaire d’une zone géographique déterminée et qui possède des qualités, une notoriété ou des caractéristiques liées à ce lieu d’origine. L’homologation est délivrée à l’issue d’une enquête publique et d’une instruction conduites par l’INPI.
Elle se veut une garantie pour le consommateur, et un moyen pour les entreprises de valoriser leur produit.

Inscrite sur la liste représentative du « Patrimoine culturel immatériel de l’humanité » de l’UNESCO depuis septembre 2009, la tapisserie d’Aubusson représente près de dix entreprises, très petites, petites et moyennes entreprises, et un Etablissement Public d’Intérêt Commercial (EPIC) exerçant dans ce domaine.
Elle emploie une soixantaine de salariés et a un chiffre d’affaires avoisinant 3,2 millions d’euros. Environ la moitié de la production est exportée.

Le tapis d’Aubusson est lui représenté par huit entreprises, très petites, petites et moyennes entreprises, quelques 70 emplois pour un chiffre d’affaires légèrement supérieur à 2 millions d’euros. Là encore, l’exportation représente environ la moitié du marché.
 

Sur le même sujet

Les lycéens de Bergerac mobilisés

Les + Lus