Un homme porté disparu dans un incendie à Aubusson

Un violent incendie s'est déclaré dans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 mai à Aubusson. Il a touché deux maisons et un ancien atelier en plein centre-ville. En cette fin de journée, un homme est toujours porté disparu.

Les pompiers ont été alertés à minuit 45 du déclenchement d'un incendie dans le centre-ville d'Aubusson. À leur arrivée sur les lieux, ils ont constaté que deux maisons d'habitation et un ancien atelier étaient en flamme. 

Le feu serait parti de la première maison, où demeurait un homme âgé d'une quarantaine d'années, selon Stéphane Ducourtioux, maire d'Aubusson. À l'heure où nous écrivons ces lignes, les pompiers nous confirment que la victime présumée est toujours portée disparue. Le site est inaccessible, d'autant que le toit s'est écroulé dans la matinée.

L'incendie s'est propagé à une seconde maison mitoyenne où demeurait un couple âgé d'environ 70 ans. Ils ont heureusement pu être évacués à temps. 

Un ancien atelier a aussi été touché.

Origine inconnue

Les pompiers supposent que les flammes sont parties de la première maison. Mais leur origine est pour l'heure inconnue. 

L'électricité a dû être coupée dans le centre-ville d'Aubusson pendant toute la durée de l'intervention. Elle a pu être rétablie vers 6 h 00.

En tout, 26 sapeurs-pompiers ont été engagés sur cette intervention. Sept centres de secours ont été mobilisés dans tout le département : Aubusson, Vallières, Chénéraille, Felletin, Peyrat-La-Nonière, Evaux-Les-Bains, Guéret.

Le parquet de Guéret a ordonné l'ouverture d'une enquête pour rechercher les causes du sinistre.

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité