• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Naufrage de “La Minerve” : cérémonies en hommage aux disparus, deux Limousins se trouvaient à bord

Photo non datée du "Minerve", un submersible de classe "Daphne" lors d'un exercice. Deux bateaux du même type, le "Minerve" et l'"Eurydice" disparurent en mer, le 27 janvier 1968 et le 04 mars 1970, provoquant la mort de 109 sous-mariniers. / © STF / AFP
Photo non datée du "Minerve", un submersible de classe "Daphne" lors d'un exercice. Deux bateaux du même type, le "Minerve" et l'"Eurydice" disparurent en mer, le 27 janvier 1968 et le 04 mars 1970, provoquant la mort de 109 sous-mariniers. / © STF / AFP

Des cérémonies en mémoire des disparus de la Minerve se dérouleront samedi 14 et dimanche 15 septembre 2019 à Toulon. Le 22 juillet 2019, l’épave de ce sous-marin militaire a été retrouvée, 51 ans après son naufrage. 52 personnes étaient à bord, 2 de ces marins étaient du Limousin.

Par Christophe Bodin

Deux cérémonies en mémoire des marins de la Minerve auront lieu à Toulon les samedi 14  et dimanche 15 septembre. Ce sous-marin d’attaque de la marine française avait sombré au large de Toulon, en 1968, entrainant la mort de son équipage.

Parmi les 52 victimes à bord, se trouvait un Creusois et un Corrézien. Jacques Vigneron, originaire de Clugnat dans la Creuse, était détecteur anti sous-marin, tandis que Daniel Naas, originaire de Tulle en Corrèze, évoluait au poste de mécanicien. 

 


Durant des années, les familles des disparus ont cherché à comprendre ce qui s’était passé à bord du sous-marin. Malgré les opérations de secours menées en 1968, l'épave n'avait jusqu'ici jamais été localisée, laissant planer mystères et rumeurs autour du drame.
 



En octobre 2018, des proches des disparus de la Minerve avaient lancé un appel pour une reprise des recherches.
La demande avait été entendue par Florence Parly, la ministre de la défense, qui annonçait de nouvelles explorations en février 2019.
 



En juillet 2019, l’épave a finalement pu être localisée. Une étape décisive pour les familles endeuillées.

 



Des photos de l’épave ont été rendues publiques et sont visibles sur le site internet consacré à ce drame, un site créé et mis à jour par Hervé Fauve, fils du commandant de la Minerve. Ces nouveaux documents permettront peut-être d’appuyer une des thèses qui pourraient expliquer pourquoi le sous-marin a sombré brutalement. Il git à  2.370 m de fond, brisé en trois morceaux, à 18,5 milles marins (35 km) des côtes.
 


Plus d’un demi-siècle après le drame, les familles des marins disparus sont invitées se rendre sur les lieux. Une première cérémonie publique aura lieu samedi 14 septembre 2019 à 16h au Monument National des sous-mariniers de Toulon, précédée d’un office religieux à 14h30. Le lendemain, dimanche 15 septembre, une autre cérémonie se déroulera en mer à l’intention des seules familles proches. Florence Parly, ministre des Armées, devrait être présente pour cet hommage et ce moment de recueillement, à l’aplomb de l’épave de la Minerve. 
 

Sur le même sujet

Les urgentistes de Périgueux maintiennent leur grève

Les + Lus