Creuse : La Métive, lieu culturel alternatif, fête ses 20 ans

Publié le
Écrit par Lauryane Arzel avec Jean-Marie Arnal

Née en 2002 dans un ancien moulin à Moutier d'Ahun (Creuse), La Métive a fêté ses 20 ans. 50 artistes se sont réunis pendant trois jours dans ce lieu de résidence.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Trois jours pour fêter ses 20 ans, un beau programme pour La Métive. Ce lieu international de résidence artistique est installé dans l'ancien moulin du village de Moutier d'Ahun (Creuse). Chaque année, l'endroit accueille une centaine d'artistes, dans des disciplines aussi diverses que le cinéma, les arts visuels ou le théâtre.

Une moisson réussie pour les 20 ans

La Métive a été créée en 2002 par deux Parisiens, Christophe Givois et Karine Albern. Au départ itinérante, La Métive, qui signifie "moisson" en occitan, a ensuite posé ses valises en 2007. Le lieu de création est ouvert aux chercheurs, artistes, auteurs et autrices.

Parmi ces résidents, il y a la cinéaste et monteuse Gabrielle Stemmer. Elle s'intéresse à la question des archives sur Internet, notamment à travers le prisme des vidéos de youtubeuses. Elle a présenté ce dimanche un film qui parle de la place de la femme dans la société et du retour au foyer en train de s'opérer. À la Métive, elle a séjourné en Creuse pour la première fois : "Comme je suis monteuse, j’ai du mal d’habitude à prendre du temps pour mes projets. Ici, j'ai pua m’a prendre du recul, et me dire que je pouvais prendre mon temps pour me concentrer sur une seule chose."

Nadia Lena Manca travaille le son sur les thématiques des minorités LGBT. Pour cette performeuse, la Métive est un "lieu d’accueil, de création où on peut travailler dans l’instant même si on n’a pas de projets précis. Ce type d'endroits est très rare en France."

La Métive représente pour moi un espace de liberté, de création.

Nadia Lena Manca, artiste

Aurore Claverie, la directrice de la Métive, souligne une volonté de compléter l'écosystème culturel déjà existant. "Pour les 20 ans, on a donné trois cartes blanches au collectif LGBTQIA+ Creuse, au relais d’assistantes maternelles, pour avoir des spectacles pour les tout-petits, et au laboratoire d’art textile. (...) La question, c'est comment on peut imaginer ce lieu tous ensemble pour q’il y ait plus de commun autour des questions de création."

La Métive ne manque en tout cas pas de projets. Parmi ceux exposés par Aurore Claverie, il y a une volonté de s'ouvrir encore plus à l'international, d'accueillir des artistes ultra-marins et de garder une attention particulière à la création creusoise et néo-aquitaine.