Dans la Creuse, les agriculteurs recherchent des solutions pour faire face à la sécheresse

Après un hiver quasiment sans pluie, les réserves en eau du département de la Creuse sont à un niveau très bas. Agriculteurs et éleveurs redoutent une nouvelle sécheresse, comme pendant l'été 2018. Ils recherchent des solutions pour pallier le déficit en eau.  
Sécheresse dans la Creuse
Sécheresse dans la Creuse © F3 Limousin
La Creuse va-t-elle de nouveau être confrontée à la sécheresse?

Alors que les effets du phénomène, pendant l'été 2018, se font encore sentir, après un hiver plutôt sec, sans presqu'aucune précipitation pendant quatre mois, les réserves souterraines sont au plus bas et les cours d'eau à seulement 40% de leurs débits. 

Une situation inhabituelle à cette période de l’année qui a conduit la Préfète de la Creuse à prendre un arrêté portant le département en situation de vigilance au titre de la sécheresse.
 
Vigilance sècheresse en Creuse (mars 2019). Source : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr
Vigilance sècheresse en Creuse (mars 2019). Source : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr

Pas de restriction des usages de l’eau mais des mesures visant à assurer le suivi technique de la situation actuelle et à anticiper un possible manque d'eau pendant les mois d'été.

Ces mesures s’appliquent jusqu’au 31 mars 2019 inclus, elles pourront être prorogées en fonction de l’évolution de la situation météorologique.

Ce déficit en eau inquiète les agriculteurs et les éleveurs creusois...D'autant que le problème est récurrent. 

Pour eux, il y a donc urgence à trouver des solutions alternatives...
 
Sécheresse dans la Creuse ©France 3 Limousin
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo agriculture économie