Fournitures scolaires : la mairie de Sainte-Feyre s'occupe des achats des élèves pour les familles

Publié le
Écrit par Thomas Noa .

En Creuse, la commune achète les fournitures scolaires de ses élèves depuis plusieurs années. Une action bienvenue pour les familles au vu de la conjoncture actuelle qui permet aussi à la cité creusoise de rester attractive.

Cahiers, stylos, papiers, le prix des fournitures scolaires en cette période de rentrée n'échappe pas à l'inflation. Mais à Sainte-Feyre, près de Guéret et ce, depuis de nombreuses années, la mairie distribue gratuitement tous les consommables nécessaires aux élèves de la commune. 

"Les familles n'ont rien à acheter mis a part le cartable", résume  Annie Tixier, directrice des services de la mairie de Sainte-Feyre. Ici, les parents d'enfants scolarisés à l'école maternelle et élémentaire n'ont pas à écumer les rayons afin d’acquérir les traditionnelles fournitures scolaires. 

35 euros par élève 

" Une volonté sociale de la mairie, selon Annie Tixier, pour aider les familles qui scolarisent leurs enfants ". Au total, 8.000 euros de budget sont alloués à cette action destinée aux 185 enfants scolarisés dans la commune, soit environ 35 euros par élève. 

Et la mécanique semble bien rodée, " les enseignants nous font passer les commandes, nous on les achète, et on les distribue directement aux enseignants", développe la directrice des services de la mairie. Ensuite, ces fournitures sont distribuées en classe, à la rentrée, mais pas seulement : " le réapprovisionnement se fait toute l'année, les enseignants gèrent le stock. Par exemple, pour un stylo usagé : l’élève le dit à l'enseignant qui lui fournit un nouveau stylo."

Une action que la directrice des services de la mairie relie à une volonté plus globale. " Sur Sainte-Feyre, il y a une politique par rapport à l'enfance qui est importante avec, à la fois la gratuité des fournitures et le centre de loisirs communal ".  Autant de mesures qui permettent aux villages de rester attractif. Quand on offre des services, les gens ont tendance à s'installer sur la commune ", souligne Annie Tixier. 

Une action qui tombe à point nommé 

Si cette mesure n'est pas nouvelle, elle semble particulièrement nécessaire cette année avec l'inflation galopante et la baisse du pouvoir d'achat des français. "La décision est prise au moment du vote du budget en mars. Il n'y avait pas pas encore d'inflation mais, bien évidemment, on suppose que c'est une aide précieuse pour les familles qui vivent à la campagne et qui ont des frais de mobilité", explique Annie Tixier.  

Selon le ministère de l'Éducation nationale et de la jeunesse, la dépense en fournitures scolaires est de 30 à 110 euros dans la premier degré, une charge financière que les familles de Sainte-Feyre n'auront donc pas à supporter.  

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité