Bernard de Froment va devoir choisir une suppléante pour respecter la loi

Publié le Mis à jour le

Lundi 21 juillet, en présence de son suppléant Vincent Turpinat, conseiller régional et maire de Jarnages, Bernard de Froment a annoncé sa candidature aux sénatoriales mais celle-ci ne peut pas être validée car le binôme homme femme n' est pas respecté

L' article L299 du code électoral prévoit en effet que " le candidat et son remplaçant ( à une élection sénatoriale) sont de sexe différent", suite à modification issue de la Loi du 2 août 2013. Contacté cet après-midi, Bernard de Froment nous a indiqué qu'il allait donc se plier à cet article de loi dont il conteste cependant "la constitutionnalité". Vincent Turpinat deviendra son directeur de campagne et son attaché parlementaire en cas de victoire.