"C’est compliqué de trouver une maison à vendre" : la petite commune de Sainte-Feyre classée parmi les plus attractives de Creuse

D'après le dernier recensement, Sainte-Feyre se place désormais à la quatrième place des villes les plus attractives de Creuse détrônant la commune de Bourganeuf, aujourd'hui cinquième. Un changement symptomatique de la périurbanisation. Le cadre de vie des campagnes attire de plus en plus au détriment des centres-bourgs historiques.

Il y a du mouvement dans le classement des villes creusoises. Depuis des décennies, les quatre communes les plus attractives du département étaient Guéret, La Souterraine, Aubusson et Bourganeuf.

Mais cet ordre vient d’être modifié. Dans les chiffres du dernier recensement, arrêtés au 1ᵉʳ janvier 2021, Sainte-Feyre remonte au classement pour passer en 4ᵉ position, devant Bourganeuf.

Cette commune vient en effet de dépasser la barre des 2 500 habitants. Sainte-Feyre, située à cinq kilomètres au sud-ouest de Guéret, profite des effets de la périurbanisation. Nul besoin pour ce bourg en plein développement de chercher à attirer de nouveaux habitants, ce sont eux qui viennent d’eux-mêmes. "À la mairie, nous sommes souvent informés d’une maison qui était à vendre... quand elle est vendue. C’est assez rare qu’on ait l’information avant, car cela se commercialise très rapidement, donc oui, c’est compliqué de trouver une maison à vendre sur Sainte-Feyre", confie Franck Réjaud, maire (SE) de Sainte-Feyre.

Une proximité avec Guéret et les principaux axes routiers, des paysages dépaysants… Sainte-Feyre bénéficie d’atouts majeurs lui permettant d’assurer d’un bon dynamisme pour les prochaines années. "Nous allons travailler d’une part sur le fait de rendre plus attractive la configuration de notre centre bourg et nous avons l’ambition de vouloir implanter une nouvelle salle polyvalente, parce que Sainte-Feyre est en plein développement notamment d’un point de vue associatif, nous nous trouvons à l’étroit dans notre salle des fêtes actuelle", ajoute l’édile.

Bourganeuf passe cinquième

Reléguée à la 5ᵉ place du classement : la commune de Bourganeuf, 2 300 âmes. Côté centre bourg, le nombre d’habitants se stabilise, voire augmente sensiblement d’après la mairie. Les vrais perdants sur cette commune, ce sont les HLM. Ces dernières années, ils se sont vidés de leurs habitants sans pour autant profiter au centre bourg. Ceux-là ont en effet opté pour les campagnes alentour et cela se ressent sur la démographie locale : -286 habitants depuis 2015.

Pourtant, ce bassin de ville dispose des services les plus attractifs : de l’hôpital au collège et lycée, en passant par un vivier de 1 400 emplois. La différence se joue ici sur la fiscalité.

"Nous avions essayé de baisser les taxes, c’est ce que nous avons fait deux ans de suite. En 2023, nous ne pouvions pas. À Bourganeuf, nous avons un patrimoine magnifique. Beaucoup de choses du XVe et XVIᵉ siècle et ce patrimoine a un coût", confie Marie-Hélène Pouget Chauvat, adjointe au maire de Bourganeuf.

Reste que Bourganeuf pourrait bien retrouver sa place de 4e commune creusoise grâce à l’installation du foyer Apajh, un potentiel de 100 emplois supplémentaires d'ici à quatre ans.

durée de la vidéo : 00h01mn36s
Il y a du mouvement dans le classement des villes creusoises. Depuis des décennies, les quatre communes les plus attractives du département étaient Guéret, La Souterraine, Aubusson et Bourganeuf. Cet ordre vient d’être modifié. Dans les chiffres du dernier recensement, arrêtés au 1er janvier 2021, Sainte-Feyre remonte au classement pour passer en 4e position devant Bourganeuf. ©M. Camp et L. Claveau - France Télévisions