Une chambre pédagogique sans polluants à la maternité de Guéret

A la maternité de Guéret, en Creuse, une chambre de bébé a été reconstituée pour montrer aux futurs parents une gamme de produits et d’objets avec le moins de polluants possible, favorables à la santé de l'enfant. 


 

Des objets et des produits conseillés aux futurs parents.
Des objets et des produits conseillés aux futurs parents. © france télévisions
A la maternité de Guéret, la chambre 3145 est désormais occupée en permanence, et surtout, elle est ouverte à la visite car elle est destinée aux futurs parents. Dans cet espace, pas de plastique, mais du bois ou de l'inox. Pas de produits bourrés de chimie mais des écolabels. Meubles,  linge,  produits  ménager, et même de bricolage, il y a tout pour faire un environnement sain autour de bébé. Le tout sans se ruiner.

On a voulu montrer aux mamans que la santé ne rimait pas avec des choses très compliquées et onéreuses. Marielle Bodeau, sage femme.


D’ailleurs, beaucoup d’objets ont été achetés d’occasion. Il s’avère qu’ils étaient moins polluants que certains produits actuels.  

Ecomaternité


La chambre a été entièrement conçue par l'équipe de la maternité. L'idée est de faire de cette chambre un modèle, facile à reproduire chez soi. Car le bébé est le plus sensible aux polluants durant les mille premiers  jours de sa vie, de sa conception jusqu’à ses deux ans.

Je vais m’inspirer du papier peint ou de la vaisselle en inox. Bénédicte, future maman.

La maternité, soutenue par l’agence régionale de santé (ARS) a été la première en Nouvelle-Aquitaine à se lancer dans le projet « écomaternité » en 2015. Guéret ajoute ainsi cette chambre aux ateliers nesting ou à la gym pilate, autant d' initiatives qui ont de plus en plus la cote chez les futurs parents.
 
Une chambre pédagogique sans polluants à la maternité de Guéret ©france 3 Limousin

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter