Creuse : le département recrute pour préparer l'hiver

Le plan de viabilité hivernale prévoit la mobilisation de 70 agents en permanence pour déverglacer et déneiger les routes de Creuse / © Thierry Girault / FTV
Le plan de viabilité hivernale prévoit la mobilisation de 70 agents en permanence pour déverglacer et déneiger les routes de Creuse / © Thierry Girault / FTV

Chaque année, la Creuse organise sont plan de viabilité hivernale. Afin d'avoir assez d'agents pour dégager les routes en cas de verglas ou de neige, le département commence sa campagne de recrutement.

Par ED et Mireille Camp

Comme tous les ans, avant l'hiver, les collectivités se préparent à réagir en cas de verglas ou d'un éventuel épisode neigeux. Dans le cadre de son plan de viabilité hivernale, le département de la Creuse a lancé une campagne de recrutement cette semaine.

L'objectif est de recruter une vingtaine d'agents en CDD d'ici la fin octobre pour renforcer les effectifs permanents de 140 titulaires, de façon à pouvoir organiser les astreintes cet hiver. Les premiers entretiens ont déjà eu lieu lundi 14 octobre. Le jury a déjà reçu une quinzaine de candidats.

Nous recherchons des agents qui sont motivés, qui aiment travailler en extérieur et en équipe. Le mission principale, en cas de conséquences de l’hiver, ça sera de traiter la neige et le verglas, donc de conduire les camions dédiés à cette tâche-là.
Pierre Widmann, directeur de routes au Conseil départemental


Les candidats doivent obligatoirement avoir le permis poids lourd. Ils doivent aussi être capables de manier la tronçonneuse en cas de besoin, et bien sûr, ne doivent pas avoir peur de travailler tôt le matin, et en extérieur, par tous les temps.
 
Plan neige : la Creuse se prépare pour l'hiver à venir
Equipe : Marielle Camp, Nicolas Chigot, Mary Bernhard Intervenants : Pierre Widmann, directeur de routes au Conseil Départemental, Guillaume Demay, candidat (Nouziers), Olivier Cornieux, candidat (Allier)

Ce qui ne gêne pas Guillaume, venu de Nouziers (Nord Creuse), qui travaille habituellement à Evolis, le syndicat de gestion des ordures ménagères. Pendant la morte saison hivernale, il décrocherait bien un ticket pour quatre mois de CDD, de novembre à mars.

Moi j’ai toujours été habitué à être dehors, c’est quelque chose que j’ai toujours aimé, donc c’est pas un problème.
- Guillaume Demay, candidat

Le plus difficile pour les recruteurs reste de trouver des candidats sur l'ensemble du département, notamment vers les points sensibles du Sud et de l'Est creusois. C'est justement le profil d'Olivier, ancien chauffeur de bus, basé à Montluçon, dans l'Allier.

J'avais émis un souhait de pouvoir travailler sur toute la partie Est du département, sur une ligne de Boussac à Auzances, en fait. Ça peut les intéresser, ils ont commencé à regarder comment je pouvais être réactif sur les centres départementaux.
Olivier Cornieux, candidat

Une douzaine de candidats potentiels ont été retenus en début de semaine. Il y aura donc, très prochainement, un nouveau jury de recrutement pour compléter les effectifs. Les futurs contractuels auront ensuite un temps de formation afin d'être prêts pour le déclenchement du plan de viabilité hivernale, le 2 décembre prochain.

4000 tonnes de sel par an

Le Département, pour son service hivernal, mobilise 70 agents d’astreinte, 35 engins (saleuses, déneigeuses et tracteurs), et surveille le réseau avec 12 circuits de patrouilles. Sur les 4400 kilomètres de routes départementales, un premier réseau d’intervention de 880 km est traité en priorité. En moyenne, 4000 tonnes de sel sont utilisées pour saler les routes. 

Sur le même sujet

Changement d'heure

Les + Lus