• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Décès de l'élu creusois Gérard Gaudin

Gérard Gaudin le 31-03-2011 à Guéret (Creuse) / © France 3 Limousin
Gérard Gaudin le 31-03-2011 à Guéret (Creuse) / © France 3 Limousin

Gérard Gaudin est décédé vendredi soir 21 juin à l'hôpital de Guéret des suites d'une longue maladie.
Agé de 69 ans, le premier vice-président du Conseil Départemental était une figure de la droite et de la vie politique Creusoise.

Par Pascal Coussy

Originaire de la région parisienne, Gérard Gaudin s'était installé en Creuse à 24 ans, en 1974, à Châtelus-Malvaleix.
Le jeune vétérinaire n'était jamais reparti de son département d'adoption.

Elu conseiller municipal en 1977, puis maire de Châtelus en 1983, il le retsera jusqu'en 1995.

En 1985, Gérard Gaudin entre au Conseil Général. Treize ans plus tard il en deviendra le président en succédant à Bernard de Froment, et ce jusqu'en 2001.

Depuis le retour de la droite en 2015 au Conseil Départemental il avait accompagné et conseillé la nouvelle présidente Valérie Simonet. Il occupait le poste stratégique de  premier vice-président de l'Assemblée en charge du budget, élu dans le canton de Bonnat.

Les obsèques de Gérard Gaudin devraient avor lieu jeudi matin à 10h00 à Genouillat.
 
Réactions après le décès de Gérard Gaudin
Intervenants : Valérie Simonet : présidente (LR) du conseil départemental de la Creuse, Michel Vergnier : maire (PS) de Guéret - France 3 Limousin - Gwenola BERIOU, Jean-Marie ARNAL

Réactions

. Valérie Simonet, la présidente du Conseil Départemental de la Creuse, a été particulièrement touchée par le décès de celui qui était revenu au Conseil Départemental pour l'épauler en tant que premier vice-président chargé des finances en 2015, après son élection, dans un contexte budgétaire difficile. "Gérard Gaudin a été l'un mes parrains en politique". "C'était un homme intelligent et brillant qui m'a aidé à comprendre et à agir". "Ensemble nous avons travaillé d'arrache pied". "Il avait une force de caractère et il ne baissait pas les bras"."Malgré sa maladie il a travaillé jusqu'au bout, tant qu'il a pu. Je l'ai vu il y a encore quelques semaines inisster pour aller assister à une inauguration en fauteuil roulant".

. Pour Thierry Gaillard, vice-président du Conseil Départemental et maire de Sardent "Gérard Gaudin était la mémoire ivvante du Conseil Départemental, l'élu qui avait passé le plus de temps dans cette assemblée". "C'était un homme intelligent, pétri de valeurs humanistes, consensuel et apprécié de tous y compris de ses collègues de l'opposition".

Sur le même sujet

Retour sur le concert d'Ibrahim Maalouf au Surgères Brass Festival

Les + Lus