Ils volent deux voitures dans l'Allier : leurs pneus crevés par les gendarmes, trois personnes recherchées près d'Évaux-les-Bains

Trois individus sont recherchés dans la Creuse, ce jeudi, après le vol de deux voitures près de Montluçon (Allier) ce mercredi 3 juillet. Poursuivis par les gendarmes, les suspects ont pris la fuite à pied à Évaux-les-Bains après un accident dans le bourg avec leur dernière voiture volée.

Un accident en plein bourg n'est pas passé inaperçu à Évaux-les-Bains, ce 3 juillet. Aux alentours de dix heures du matin, sur la place Serge-Cléret, une voiture a été stoppée par les gendarmes de la Creuse aux moyens de stopsticks, des herses à pointes disposées sur la route permettant de crever les pneus d'un véhicule.

La voiture visée est venue percuter un autre véhicule, dont l'occupant est heureusement sain et sauf. "La personne est choquée", rapporte un officier de gendarmerie.

Poursuivis pour un car-jacking

Les trois occupants de la voiture aux pneus crevés, poursuivie par les forces de l'ordre depuis les abords de Montluçon (Allier), ont alors abandonné le véhicule et ont pris la fuite à pied.

Une quarantaine de militaires a alors été déployée, ainsi que deux hélicoptères d'Égletons et Limoges et un chien aux alentours d'Évaux pour rechercher les individus, en vain.

Tout a débuté dans la matinée à Villebret (Allier) en début de matinée. À bord d'une voiture Peugeot Partner volée, les trois suspects sont mis en cause dans un car-jacking : sous la menace, ils auraient dérobé à un automobiliste sa Peugeot 108 avant de partir au sud avec les deux véhicules subtilisés.

Pris en chasse par les gendarmes bourbonnais, les individus abandonnent leur Peugeot 108 à Marcillat-en-Combraille, et continuent leur course dans le Partner vers le département de la Creuse. Prévenus vers 9 h 45, les militaires creusois se placent à Évaux avec leurs stopsticks pour intercepter les suspects, qui ont réussi à prendre la fuite.

"Le dispositif de recherche active a été levé en début d'après-midi et une enquête judiciaire a été ouverte", soulignent les gendarmes.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité