• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Situation tendue à l’hôpital de Guéret

Les représentants CGT de l'hôpital de Guéret ont appelé à la tenue d'une assemblée générale ce jeudi 05 septembre, pour dénoncer la situation des services et des personnels qui, selon eux, ne cessent de se dégrader. / © Nicolas Chigot/France 3 Limousin
Les représentants CGT de l'hôpital de Guéret ont appelé à la tenue d'une assemblée générale ce jeudi 05 septembre, pour dénoncer la situation des services et des personnels qui, selon eux, ne cessent de se dégrader. / © Nicolas Chigot/France 3 Limousin

Les élus de la CGT ont convoqué une assemblée générale à l’hôpital de Guéret (23) ce jeudi 05 septembre. Selon eux, la situation des services et des personnels ne cessent de se dégrader. Une version contestée par la direction de l’établissement.
 

Par Jean-Martial Jonquard

Treize lits supprimés durant l’été. Un service de chirurgie contraint de stopper à plusieurs reprises durant la même période. Un technicien appelé en renfort d’une sage-femme. Un recrutement en panne.  Et un dialogue social inexistant…

Autant de reproches, sinon d’autres, adressés par les élus CGT du personnel de l’hôpital de Guéret, à l’encontre de la direction, et qui a provoqué leur appel à une assemblée générale du personnel ce jeudi 04 septembre 2019.

Sur le point, selon eux, de l’absence de dialogue, ils ont d’ailleurs décidé de boycotter toutes les futures instances.

La direction de l’établissement conteste bien sûr ce constat. Le directeur a indiqué, entre autre, que plusieurs recrutements étaient en cours, et que son emploi du temps était en majeure partie consacré à la réception des candidats.
Il concède toutefois qu’il n’y avait pas pléthore de ces candidatures, notamment parce que beaucoup de conjoints ne pourraient suivre en Creuse, faute d’emploi pour eux.
 

Sur le même sujet

La propriétaire du coq Maurice

Les + Lus