Travaux sur la RN145 : la préfecture de la Creuse espère "une réouverture pour la fin de la semaine"

Lors de leur mobilisation historique, les agriculteurs creusois ont bloqué la RN145. Suite aux manifestations, cet axe national a besoin de travaux. Une quinzaine de personnes est mobilisée. La Dirco et la préfecture espèrent une réouverture d'ici à la fin de la semaine.

Suite à la mobilisation des agriculteurs, la RN145 est en travaux. Les manifestations survenues sur cet axe routier ont engendré la nécessité de réparer, nettoyer et refaire certaines parties de la chaussée, comme des traçages abîmés. Des déchets doivent également être enlevés.

"Les travaux ont débuté dès que les manifestants sont partis, le vendredi 2 février", explique Jérôme Boissier, chef du district de Guéret à la Dirco.

Déviations allégées, mais toujours présentes

Depuis ce mercredi 14 février, la route nationale est fermée dans les deux sens entre les sorties 48 et 47 (Guéret-est). Si la déviation entre les échangeurs 47 et 46 dans le sens ouest-est a été levée, les déviations maintenues sont les suivantes :

  • Dans le sens est-ouest (Montluçon - La Souterraine) : déviation mise en place au niveau de la sortie 47 avec un retour sur la RN145 via l'échangeur 48.
  • Dans le sens ouest-est (La Souterraine - Montluçon) : déviation mise en place au niveau de la sortie 48 avec un retour sur la RN145 via l'échangeur 47.

"Nous sommes en phase finale des travaux. Nous espérons une réouverture pour la fin de la semaine", nous confie la préfecture de la Creuse.

Une quinzaine de personnes est mobilisée depuis le début des travaux, des agents ainsi que des entreprises externes.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité