La Creuse : capitale de la laine durant 3 jours

Publié le
Écrit par Noëlle Vaille
Brigitte Aufort, feutrière à Azérables, était l'une des exposantes.
Brigitte Aufort, feutrière à Azérables, était l'une des exposantes. © Philippe Mallet-France 3 Limousin

Les 21e Journées nationales de la laine se sont achevées dimanche 31 octobre à Felletin, en Creuse. L'occasion de découvrir un savoir-faire unique et riche en formes et en couleurs. Et ceux qui le perpétuent.

C’est désormais un rituel. Chaque automne, Felletin se pare de couleurs pour accueillir les Journées nationales de la laine. Aux quatre coins de la petite cité creusoise, des installations poétiques et éphémères « 100% pure laine et 100% collective » accueillent les visiteurs.

« Tricot sur la ville » est l’une des nombreuses animations qui égayent ces journées. Ce rendez-vous dédié à la filière laine accueille des professionnels de toute la France et de l’Europe.

Au programme de cette 21e édition qui s’est tenue durant 3 jours fin octobre 2021 : des conférences, des visites d’entreprises, des ateliers d’initiation…

 

Après une année d’absence pour cause de covid, le Salon des créateurs a réuni 140 exposants venus partager et faire découvrir le savoir-faire lainier.

C’est le cas de Brigitte Aufort, feutrière à Azérables, en Creuse, depuis 16 ans. Pour réaliser ses tableaux et autres créations, cette ancienne documentaliste dans l’Education nationale ne compte pas ses heures. Car pour transformer la laine brute en feutre lisse, les étapes sont nombreuses et minutieuse : piquer la laine pour la fixer sur le support, mouiller à l’eau et au savon pour resserrer les fibres… Ensuite il faut encore poncer et rouler pour aplanir le feutre. Un passage par l’essoreuse et le séchage achèvent le travail. "Ca fait pas mal d’heures, reconnait-elle. Rien que pour ça (un tableau rectangulaire d’environ 60 cm), il faut au moins une dizaine d’heures de travail, largement une bonne journée".

En fait il faut vraiment aimer ça. Moi j’ai la chance de ne pas avoir besoin d’en vivre. Sinon on ne peut jamais vendre les pièces au prix où elles devraient l’être.

Brigitte Aufort, feutrière

C’est le cas d'une cape de berger qu’elle a réalisé en 2018 et qui a obtenu le prix du public des Journées Européennes du feutre. Cette pièce unique d’environ 2 mètres carrés représente un paysage coloré et réunit tout un pannel de techniques : broderie, feutrage, crochet… Elle a nécessité environ 300 heures de travail. « Même en faisant une heure au smic, ça fait beaucoup ! »

Retrouvez le portrait de Brigitte Aufort, installée à Azérables, en Creuse, où elle tisse sa toile depuis 16 ans. Reportage : Philippe Mallet, Noëlle Vaille et Léo Aubisse.

 

 

Pour cette 21e édition, les 2000 m2 du Salon des créateurs ont permis au public de découvrir gratuitement toutes les possibilités et toutes formes de la laine. Chaque année, l’événement réunit environ 20 000 visiteurs.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.