Cet article date de plus de 4 ans

Les familles GM&S inquiètes pour l’avenir

Lundi 24 juillet 2017, le sort de 277 familles pourrait basculer. Alors que le Tribunal de commerce de Poitiers devrait rendre sa décision, les familles des employés GM&S essayent de ne pas trop y penser.
© F3 Limousin
"Nous avons la chance d’être une famille unie". Pourtant, Pascale ne nie pas qu’elle est inquiète. Elle a peur pour son mari, 54 ans, salariés chez GM&S. Son emploi est clairement menacé.

Pascale tient une boutique de sacs et chapeaux dans le centre de La Souterraine. Pas question de partir, sa famille a ses racines ici.

Pour vivre ce quotidien, menacé depuis le mois de décembre 2016, Pascale et sa famille essaye de ne pas trop penser à l’avenir.

Les familles GM&S inquiètes pour l'avenir

Lundi 24 juillet, le tribunnal de Commerce de Poitiers devrait rendre sa décision pour le site GM&S de La Souterraine.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gm&s industry économie social