La Souterraine : une cagnotte pour aider les ex-GM&S en difficulté

Il y a trois ans, 157 salariés du sous-traitant automobile étaient licenciés. Depuis le début de cette année 2021, ceux qui n’ont toujours pas retrouvé d’emploi sont en fin de droit et sans ressources. Une cagnotte a donc été lancée pour les aider.

Les représentants du personnel dans le local du CE de La Souterraine Industrie ex GM&S
Les représentants du personnel dans le local du CE de La Souterraine Industrie ex GM&S

Toujours solidaires, toujours unis. C’est l’état d’esprit que les GM&S comptent encore faire prévaloir. Trois ans après, le plan de sauvegarde de l’emploi qui n’a repris que 120 des 277 salariés, n’a jamais si mal porté son nom. Les promesses de l’Etat et des constructeurs peinent à se réaliser. L’usine est bien trop calme. Presque pas de travail.

La déprime qui touche le secteur automobile en temps de coronavirus n’aide pas. Ça c’est pour les plus chanceux qui sont encore dans l’usine. Pour les autres ce n’est pas la joie non plus. 48 ont quand même trouvé un emploi en CDI. 30 sont partis à la retraite. 20 sont en CDD de plus ou moins 6 mois et une dizaine auraient tenté l’expérience de lancer leur boite. Reste 30 salariés arrivés en fin de droit en ce début d’année dont la moitié, seuls, parfois malades sont en très grande difficulté à la fois morale et financière. Ils seront une quarantaine à n’avoir plus aucune ressource fin 2021.

C’est pour les aider, pour parer au plus pressé, que l’association de soutien et de défense GM&S La Souterraine a décidé de lancer une cagnotte solidaire.

Plus de chômage, plus d’indemnités, plus rien... Pourtant Bruno Le Maire nous avait dit que personne ne serait laissé au bord du chemin. Le résultat c’est que si, ils sont bien dans le fossé et le but de cette cagnotte c’est d’aider ces gens-là.

Patrick Brun, représentant du personnel CGT

C’est ce qu’on craignait et c’est ce qui arrive. Mais d’autres solutions existaient à l’époque et existent toujours. Si les constructeurs automobiles respectaient leurs engagements, cette boite pourrait tourner et reprendre des salariés. Ce n’est pas leur choix actuel.

Vincent Labrousse, ex représentant syndical CGT GM&S, président d'association de soutien et de défense

La cagnotte on la trouve sur helloasso ou par courrier à l’association de soutien et de défense GM&S la Souterraine, 6 cité Jean Macé 23300 La Souterraine.

On peut donner de 5 à 50 euros. Elle dure jusqu’au 15 mars et à l’heure où nous écrivons ces lignes elle a déjà réussi à cumuler près de 2000 euros de dons grâce à une soixantaine de contributeurs.

 

►Le reportage de Noëlle Vaille et Louis Claveau

Intervenants :

Une cagnotte pour les GM&S ©France Télévisions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gm&s industry solidarité société