• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Redressement judiciaire de GM&S à Poitiers : les salariés défilent

Redressement judiciaire pour GM&S
Les 283 salariés de GM et S industrie à La Souterraine (Creuse) enfin fixés sur leur sort. 2 ans après avoir été racheté par le groupe italien, le sous traitant automobile est à nouveau placé en redressement judiciaire. Décision du tribunal de commerce de Poitiers ce vendredi 2 décembre 2016 170 salariés s'étaient déplacé pour l'occasion. •Patrick Brun, délégué CGT • Gérard Gunter, ancien salarié d'Altia • Patrick Lamothe, salarié depuis 20 ans •Vincent Labrousse, délégué CGT - Maud Rieu et Margaux Blanloeil

Près de 200 salariés de GM&S Industry sont partis ce matin vendredi 2 décembre de La Souterraine en Creuse pour Poitiers. Ils ont manifesté leur mécontentement dans les rues de la ville en réponse à l'annonce du redressement judiciaire de leur entreprise. 

Par Martial Codet-Boisse

GM&S Industry La Souterraine était convoquée au tribunal de commerce de Poitiers à 11h30 ce vendredi 2 décembre 2016. L'entreprise a été placée en redressement judiciaire assorti d'une période d'observaiton de 6 mois. Un point d'étape a été fixé au 27 janvier 2017. 

Les salariés de l'entreprise sont partis dans 4 cars ce matin à 8h30 de La Souterraine et ont bien fait entendre leur voix en fin de matinée dans les rues de Poitiers puis au tribunal.  

Les 283 salariés de GM&S Industry  (ex-Altia) n'avaient pas eu de bonnes nouvelles suite au CE extraordinaire de lundi dernier 28 novembre : après 5h de réunion, la direction annonçait le redressement judiciaire de l'entreprise.

Depuis plusieurs mois, les employés de GM&S Industry, sous-traitant pour l'industrie automobile, manifestent et mènent de nombreuses actions à La Souterraine et à Limoges pour essayer de conserver leur outil de travail. Une réunion d'information devrait se tenir mardi 6 décembre auprès des maires des communes concernées par les futures suppressions d'emploi.

Sur le même sujet

Master d'Hasparren de pelote basque : la blessure impressionnante de Peio Larralde

Les + Lus