Cet article date de plus de 4 ans

Les salariés de GM&S Industry bloquent à nouveau le site de La Souterraine

Après la réunion avec la cellule de crise à Bercy, les salariés ont voté la reprise du blocage de leur usine : ils veulent des réponses aux demandes qu'ils ont formulées pour la sauvegarde de leurs emplois.


Après la réunion avec la cellule de crise à Bercy, les salariés de GM&S bloquent à nouveau l'usine
Après la réunion avec la cellule de crise à Bercy, les salariés de GM&S bloquent à nouveau l'usine © Nicolas Chigot
Dans un communiqué intitulé "Renault et PSA sont en train de nous étrangler, l’Etat est dans l’accompagnement", l'intersyndicale de GM&S Industry explique pourquoi et comment elle en est arrivée à ce nouveau blocage de l'usine




Les salariés demandent à l'Etat de négocier une augmentation du chiffre d'affaires de Renault et Peugeot, afin d'attirer de nouveaux repreneurs. Ils lui demandent aussi de chercher d'autres repreneurs, car l'offre de GMD ne leur convient pas, en raison du trop petit nombre de salariés repris (la moitié des effectifs actuels). Ils souhaitent également une prolongation de la période d'observation jusqu'au mois de septembre.

Nouvelle rencontre à Bercy



Deux autres réunions avec la cellule de crise sont d'ores et déjà prévues. La première en visio conférence mercredi 14 mai à 15h30 à la Préfecture de la Creuse. La suivante deux jours plus tard à Bercy, avec Bruno Le Maire, le Ministre de l'économie
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gm&s industry économie emploi