Cet article date de plus de 4 ans

Les salariés de GM&S Industry reçus à Bercy

Les salariés de GM&S Industry ont été reçus lundi 12 juin 2017 par le ministère de l'Economie à Bercy. Il s'agit de mettre en place la cellule de crise crée par l'Elysée. 
© Nicolas Chigot / France 3
L'avenir des 277 salariés de GM&S Industry en cellule de crise. Cinq représentants syndicaux ont été reçus par le ministère de l'Economie ce lundi 12 juin 2017. Une réunion pour faire le point sur l'éventuelle reprise de l'activité après la rencontre des salariés avec le Président de la République vendredi 10 juin lors de sa visite en Haute-Vienne.

À la Souterraine, rien de nouveau

La situation ne bouge pas. GMD reste le seul repreneur potentiel intéressé, mais aucune offre définitive n'a été émise. Les autres sociétés qui ont pu marqué leur intéret au début du mois restent silencieuses. 




"On a l'impression de tout reprendre depuis le début" a déclaré Vincent Labrousse. Les représentants se sont entretenus avec M. Aloïs Kirchner, le conseiller industrie du Ministre de l'Economie. Ils lui ont répété leur demande de faire pression sur Renault et Peugeot, les deux principaux clients de GM&S. A l'heure actuelle, aucun retour positif n'a été communiqué. 

"Nous avons besoin de temps" Vincent Labrousse

Avant tout, les salariés de GM&S réclament du temps : la prolongation de la période d'observation. Le temps de trouver d'autres repreneurs et de rétablir l'activité du site. Les représentants syndicaux ont demandé que cette période soit prolongée au moins jusqu'au 30 juin, sinon jusqu'en septembre. 

Dans un communiqué Bruno Lemaire rappelle "la mobilisation totale des services de l'Etat" pour GM&S sur cinq chantiers prioritaires : 

A suivre : 
Une réunion de travail est prévue mercredi 14 juin à la Préfecture de Creuse. 
Les salariés doivent rencontrer le Ministre de l'Economie, Bruno Lemaire vendredi. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gm&s industry économie