La Souterraine : des bus de la région Nouvelle-Aquitaine pour assurer les trajets supprimés par la SNCF

© France 3 Limousin
© France 3 Limousin

Depuis le 1e janvier 2020, des bus régionaux financés et programmés par la Nouvelle-Aquitaine pilotent la ligne 15 Souterraine-Guéret-Felletin pour pallier la suppression de certaines liaisons sur le site SNCF.

Par Colyne Rongere

Depuis le 1e janvier 2020, la région Nouvelle-Aquitaine programme et finance des bus régionaux pour assurer les trajets supprimés par les bus SNCF. Ce changement inédit est rendu possible grâce à la loi NOTRe.


Et quelques avantages...

Une dizaine de dessertes aller/retour et des horaires presque identiques, les usagers n'ont pas eu le temps de se rendre compte de ce changement invisible.

A un détail près que le trajet des clients est moins cher : 2 euros avec les trains Nouvelle-Aquitaine contre 8 euros avec la SNCF.
 
Depuis la mise en place des bus Nouvelle-Aquitaine, les clients voient les prix de la trajet baisser. / © France 3 Limousin
Depuis la mise en place des bus Nouvelle-Aquitaine, les clients voient les prix de la trajet baisser. / © France 3 Limousin


Les réservations ne sont pas pour autant facilitées. La connexion entre bus de région et les intercités n'existe plus. Les usagers sont obligés de se rendre dans d'autres points de vente pour espérer avoir un trajet complet, comme l'explique Yann Desenfant, secrétaire départemental CGT Cheminot:

On est obligés de taper sur deux points de vente ou de prendre sa voiture pour aller à la Souterraine. Les correspondances ne sont pas assurées avec deux points de vente et deux billets différents. Donc effectivement, si le train est en retard, le bus n'attendra pas.

Y. Desenfant, secrétaire départemental CGT Cheminot sur les difficultés rencontrés par les usagers
 - France 3 Limousin - Journalistes : Marielle Camp et Nicolas Chigot Monteur : Logan Pennes Interview : Yann Desenfant, secrétaire départemental CGT Cheminot


Et inconvénients...

La ligne 15 la Souterraine-Guéret-Felletin ayant disparu sur le site de réservation SNCF, les usagers doivent passer par Limoges ou Montluçon pour espérer arriver à la Souterraine. En plus des restructurations, la gare de la Souterraine se trouve impactée par une perte de clientèle.

Pour Geneviève Barat, conseillère régionale (23) cette situation ne peut pas durer :

Il va falloir travailler avec les logiciels de la SNCF pour que soit indiqué le bus. Je tiens avant tout à ce que cette gare garde la puissance qu'elle a. Sincèrement, elle est tellement utile à toute la Creuse, au nord de la Haute-Vienne et au sud de l'Indre qu'on ne peut pas ignorer que la gare de la Souterraine est essentielle pour notre territoire.

Geneviève Barat, conseillère régionale (23) sur la fréquentation en baisse en gare de la Souterraine

Constatant une baisse de fréquentation dans les guichets SNCF à la Souterraine, les agents creusois espèrent une nouvelle mise en ligne de cette liaison très demandée par la population locale.

Bien que les usagers se fassent moins nombreux, aucun réel problème n'a été observé depuis la reprise des trajets par les bus de la Nouvelle-Aquitaine.

 

La Souterraine : des bus de la région Nouvelle-Aquitaine pour assurer les trajets supprimés par la SNCF
C'est un changement invisible mais pourtant c'est une première : depuis le 1e janvier, c'est la région Nouvelle-Aquitaine qui pilote la ligne 15, La Souterraine-Guéret-Felletin. Finis les bus SNCF, il s'agit désormais de bus régionaux, financés et programmés par la Nouvelle-Aquitaine. Un effet de la loi NOTRe : une dizaine de dessertes A/R, des horaires sensiblement similaires, les usagers n'y ont vu que du feu...sauf que c'est moins cher ! Mais attention, ce mieux peut cacher un "moins bien ". Journalistes : Marielle Camp et Nicolas Chigot Monteur : Logan Pennes Interview : Yann Desenfant, secrétaire départemental CGT Cheminot et Geneviève Barat, conseillère régionale (23) - France 3 Limousin

 

Sur le même sujet

Les + Lus