Peut-être bientôt des élèves auvergnats au collège de Crocq

Alors que le collège de Giat, dans le Puy de Dôme, va fermer ses portes faute d'élèves, le collège de Crocq aimerait les récupérer. Mais cela suppose des ouvertures de postes et la mise en place de moyens de transports. Rien n'est acté pour l'instant. 

Le collège de Giat, dans le Puy de Dôme, n'accueille cette année que 33 élèves. 
Trop petit. Il va fermer ses portes à la prochaine rentrée. Forcément les parents se posent des questions notamment sur les futurs transports.

Le nouveau collège du secteur, c'est Pontaumur toujours dans le Puy de Dôme. Mais plus près pour certains parents, il y a le collège de Crocq en Creuse avec ses cents élèves. Il se verrait bien accueillir une partie des collégiens auvergnats.
Seulement, si le nombre d'élèves augmente, les enseignants souhaitent aussi voir le nombre de classes suivre le mouvement, avec aussi la mise en place de transports spécifiques.

Le dossier était ce mercredi au menu du Conseil départemental de l'Education Nationale. Le principe est clair : on n'ouvre pas de classe dans un collège sur la base d'élèves qui ne viennent pas du secteur

Pour les parents et les enseignants, il faudra attendre la fin de la semaine prochaine pour avoir une décision définitive. Ensuite seulement sera étudiée la question des transports.

Les parents ont jusqu'au 13 juillet pour faire des demandes de dérogations.

 



L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité