Cet article date de plus de 4 ans

Une reprise au ralenti pour l'usine GM&S de La Souterraine

Une usine au ralenti, car les matières premières ne sont pas disponibles. Ce lundi 2 janvier, les salariés de GM&S Industry à La Souterraine ont rembauché après les fêtes dans une ambiance morose.
durée de la vidéo: 01 min 43
Une reprise du travail au ralentie pour GM&S Industry. Intervenants : Vincent Labrousse (représentant CGT), David Gunther (représentant FO) ©France 3
Au retour des vacances, les employés de l'usine GM&S Industry de La Souterraine, en Creuse, on redémarré seulement une partie de la production. L'usine a tourné au ralenti, 2 presses ont pu fonctionner sur les 6 en fonction normalement

Des salariés dans l'incertitude


Les commandes sont là, mais les approvisionnements en matière première n'ont pas été faits, et sans ces fournitures, impossible de rédémarrer la production normalement. Malgré le soutien des politiques pour sauver l'outil industriel, c'est toujours l'incertitude qui domine.


Un directeur de transition pour redresser les comptes


L'usine creusoise (ex-Altia) a échappé de peu à la liquidation. GM&S Industry, sous-traitant de groupes industriels, notamment automobiles, a finalement été placé en redressement judiciaire début décembre. Le nouveau directeur de transition du site de La Souterraine a été nommé par l'administrateur judiciaire, il a six mois pour redresser les comptes de l'entreprise qui emploie 283 personnes.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie économie emploi automobile