Témoignage. Benoît Brissot, LE boulanger engagé et seul habitant de l'île de Vassivière

Benoît Brissot fait du pain chaque été, dans son four vieux de plus de 200 ans. Du pain à l'ancienne, à rebours des baguettes blanches des boulangeries conventionnelles. Il est le seul habitant de l'île de Vassivière, île lacustre de 70 hectares sur le lac éponyme, entre Creuse et Haute-Vienne, au cœur du Limousin. Republication du 14 octobre 2023.

Son pain se mérite. Mais il vaut le détour. Il faut se rendre sur l'île de Vassivière, interdite aux voitures, emprunter la longue passerelle à pied, puis se laisser guider par l'odeur du pain chaud cuit au feu de bois à quelques centaines de mètres. Jusqu'au fournil "La pierre à pain", ouvert de mai à septembre.

Tombé en amour avec le four datant de 1780

L'île est l'écrin du four. C'est véritablement avec celui-ci que l'envie de s'installer au milieu du Lac de Vassivière est née, quand Benoît Brissot l'a découvert en 2013.

Il avait déjà restauré un vieux four familial, et avait eu " l'impression que cette histoire du pain, de la pierre, du bois, c'est l'histoire de l'humanité et j'ai trouvé qu'on ne la racontait pas assez". Le four de l'île a été pour lui l'opportunité de témoigner de cela.

J'ai eu un coup de cœur très fort avec ce four en pierres. J'ai senti que j'avais une histoire à partager avec lui.

Benoît Brissot

boulanger

Cuire le pain dans un four, au feu de bois, est un long apprentissage : " J'ai mis deux ans avant de bien m'entendre avec lui. Et j'en apprends encore tout le temps ". Et cette expérience, il aime la partager avec les milliers de visiteurs chaque été. Des touristes qui tombent sur le fournil par hasard, ou ceux qui viennent sur l'île exprès pour lui, pour ses pains.

"Les boulangers nourrissent le monde et font les paysages"

Benoît est fâché avec la baguette blanche que l'on trouve dans la plupart des boulangeries conventionnelles. Il milite pour un pain plus nutritionnel, et travaille pour cela avec un chercheur de l'INRA. Il utilise du levain, mais aussi de la levure, mais surtout des farines complètes, que des meuniers locaux lui fournissent. À base de seigle, de grand épeautre, de blé et de blés anciens. En cela, il agit pour la biodiversité. Ses farines sont pré-fermentées, au levain, suffisamment longtemps pour qu'elles soient mieux assimilées par notre microbiote. Oui, pour Benoît, faire du pain a un sens. Il œuvre pour une meilleure santé de l'humain et de la terre.

Un parcours sinueux

Benoît a pratiqué une soixantaine de métiers, notamment dans le social et le tourisme. " Boulanger, c'est celui que j'ai fait le plus longtemps. Ça fait dix ans ". En 2013, il se forme, passe son CAP boulangerie avant de s'installer.

J'ai eu mon CAP le 2 juillet. Le 3 juillet, j'ouvrais ma boulangerie sur l'île de Vassivière.

Benoît Brissot

dans "Vous êtes formidables"

Fin septembre, chaque année depuis 10 ans, Benoît ferme son fournil et quitte la solitude parfois pesante de l'île, et regagne sa maison à Pierre-Buffière près de Limoges. Il enfile sa casquette de scénographe de spectacles. Mais ne vous inquiétez pas, il répondra de nouveau à l'appel de son four dès le mois de mai prochain.

Témoignage intégral de Benoît Brissot dans "Vous êtes formidables"

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité