Disparition de Raymond Poulidor : “Mon héros et mon plus grand supporter”

Le cycliste français Raymond Poulidor, alors âgé de 24 ans, au départ d'une course, en juin 1960. / © AFP
Le cycliste français Raymond Poulidor, alors âgé de 24 ans, au départ d'une course, en juin 1960. / © AFP

Figure incontournable du cyclisme, le Creusois Raymond Poulidor s'est éteint à l'âge de 83 ans ce mercredi 13 novembre 2019, à Saint-Léonard-de-Noblat. Depuis l'annonce de son décès, les hommages se multiplient, à commencé par celui son petit-fils David Van der Poel.

Par AJ

"Poupou" n'est plus. Et c'est un gigantesque pan de l'histoire du cyclisme français qu'il emporte avec lui. Personnalité incontournable du cyclisme, Raymond Poulidor était également devenue une figure populaire ou plutôt "poupoulaire" en France. L'annonce de son décès a donc logiquement interpellé tout un pays ainsi que tout le monde du cyclisme.

Parmi les milliers d'hommages qui ont été faits à Raymon Poulidor sur les réseaux sociaux, celui de son petit-fils David Van der Poel est évidemment l'un des plus émouvant et plus sincère. "Mon héro et mon plus grand supporter", a tweeté le jeune homme, accompagné de trois photos sur lesquelles on peut l'apercevoir tout sourire avec son grand-père. 
 

"Tu resteras notre Poupou éternel"

"Tu resteras notre Poupou éternel !!! Je garderais ces bons moments du tour du Limousin quand tu nous racontais tes blagues à chaque étapes", écrit Maxime Méderel, l'ancien cycliste professionnel limousin et actuel entraîneur du pôle espoir cyclisme de Guéret.
© Capture d'écran Twitter
© Capture d'écran Twitter

Tout comme l'ancien cycliste de la région, de nombreuses personnes portaient dans leur coeur celui que l'on surnommait également "l'éternel second" et ont tenu à lui rendre hommage.

Comme Christine qui confie :

"Encore un souvenir d'enfance qui disparaît. Saint-Léonard-de-Noblat et le Limousin doivent être bien triste. Le cyclisme et la ferveur sur les courses vous doivent beaucoup. Mes respects. Souvenirs d'une adulte redevenue l'enfant qui vous voyez passer".


Ou bien Cathy à travers ce message :

"Repose en paix Monsieur Poulidor. Le Limousin ne t'oubliera jamais"


ou encore Camille qui souligne la légende et l'homme du Limousin que Raymond Poulidor était :

"Il y a le deuil du monde du cyclisme, et après il y a le deuil du limousin, qui connaissait de Poulidor l'homme autant que la légende".


Quand un être qui nous est cher disparaît, la tristesse est fatalement présente... Mais c'est aussi le moment de se rappeler des bons moments. La cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine a ainsi rendu hommage à sa manière à Poupou en partageant une vidéo rare de ce dernier datant de 1956, alors qu'il n'était âgé que de 20 ans.

Enfin, dans la foulée de l'annonce de la triste nouvelle, le Tour de France a lui également réagit sur Twitter en déclarant : "Un immense champion et tellement plus que cela. Le Tour ne sera plus le même sans lui. Nous ne t'oublierons jamais, Poupou !"




 
Raymond Poulidor, un champion s'éteint
aymond Poulidor est décédé le 13 novembre 2019 à Saint-Léonard-de-Noblat en Haute-Vienne. Retour sur le parcours d'une légende dans le monde du cyclisme. Le Limousin est en deuil...  - Commentaire : Jean-Martial Jonquard

Emission spéciale ce mercredi 13 novembre à 18h

Réactions, témoignages, France 3 Limousin bouscule ses programmes pour rendre hommage à Raymond Poulidor. Rendez-vous à partir de 18h. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus