A la découverte des rivières du Limousin : le Taurion

Voici une série de reportages pour mieux connaître quelques unes des rivières qui traversent la Haute-Vienne, la Creuse et la Corrèze. Direction Saint-Laurent-les-Eglises pour découvrir le Taurion. Long de 125km, son cours se jette dans la vienne en rive droite et passe aussi en Creuse.

Le Taurion est la limite naturelle entre la Haute-Vienne et la Creuse.
Le Taurion est la limite naturelle entre la Haute-Vienne et la Creuse. © Isabelle Rio
Le taurion prend sa source en Creuse et traverse 29 communes. A Saint-Laurent-les-Eglises, nous sommes sur la retenue du barrage de Saint-Marc. Un site pittoresque apprécié pour son calme et le pont du Dognon, un ouvrage métallique construit en 1930 par la Société des forces motrices de la Vienne.

Rivière puissante et abondante, elle a vu s'implanter plusieurs barrages hydro-électriques. Le barrage a inondé une partie de la vallée au début des années 30, laissant sous l'eau des constructions, comme un moulin à blé qui réapparaît lors des vidanges et l'ordre monastique catholique de Grandmont.
 
Le Taurion n'a jamais été navigable mais a connu une forte activité de flottage de bois pour le chauffage, la construction des maisons à colombage ou la cuisson des fours de porcelaine. Une véritable autoroute organisée.

Interviennent : Gérard Roumilhac, Maire de Saint-Laurent-les-Eglises et Philippe Grandcoing, Historien, un reportage signé Isabelle Rio Noëlle Vaille Alain Lafeuille.
 
Reportage - A la découverte des rivières du Limousin : le Taurion
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société à l'antenne vos rendez-vous loisirs sorties et loisirs