• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Deux-Sèvres : six millions de déficit pour l'hôpital Nord Deux-Sèvres, quatre mois après son ouverture

© Alain Darrigrand/France 3 Nouvelle-Aquitaine
© Alain Darrigrand/France 3 Nouvelle-Aquitaine

À Faye-L'Abbesse, l'hôpital Nord Deux-Sèvres a ouvert en juin dernier. Il est déjà confronté à une situation de crise importante et un déficit de six millions d'euros.

Par C.H

Quelques mois après son ouverture, l'hôpital Nord Deux-Sèvres est déjà en proie à de graves difficultés financières qui seraient liées à une baisse d'activité due au déménagement en juin dernier. Un plan de redressement financier doit être mis en place, il débouche sur la fermeture temporaire d'une trentaine de lits dans les services de médecine et chirurgie et sur la suppression de deux postes d'infirmiers aux urgences. La fermeture des lits permettra de réaffecter le personnel dans d'autres services en tension. "Nous cherchons à rendre les services plus efficients" explique la direction de l'hôpital.


"On nous prive d'oxygène"

La CGT alarme face aux conséquences de telles décisions au sein des hôpitaux à qui le gouvernement demande de faire des économies budgétaires.
"On nous prive d'oxygène" affirme le syndicat dans une lettre envoyée à la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Il plaide pour que du temps soit accordé à ce nouvel établissement pour qu'il puisse démarrer dans des conditions satisfaisantes. "Il faut nous laisser une liberté financière pour pouvoir recruter des médecins, des personnels mara-médicaux" explique la CGT.
Les syndicats seront reçus vendredi prochain par l'Agence Régionale de Santé.

Pour sa part, le directeur de l'hôpital affirme que ce plan ne "réduit pas la qualité des soins".

L'Hôpital Nord Deux-Sèvres a regroupé trois établissements situés à Thouars, Parthenay et Bressuire, sur le site de Faye-L'Abbesse. Un premier plan de redressement financier avait déjà été appliqué en 2015 avant l'ouverture du nouvel établissement.

Plus d'informations avec le reportage de Dominique Laveau, Guillaume Soudat et Nicolas Colombeau :
Crise financière à l'hôpital Nord Deux-Sèvres


 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus