Melle : les trois professeurs restent suspendus

Le tribunal administratif de Poitiers a rejeté ce vendredi 17 juillet les demandes d’annulation de suspension des trois professeurs du lycée de Melle qui s’étaient opposés à la tenue des épreuves du bac en février dernier.
Blocage des épreuves du bac le 3 février 2020 à Melle
Blocage des épreuves du bac le 3 février 2020 à Melle © A. Darrigrand - France 3 Poitou-Charentes
Les trois professeurs du lycée Desfontaine de Melle (Deux-Sèvres) ont donc perdu leur combat judiciaire face à la rectrice d’académie de Poitiers.

Pour rappel, les trois enseignants avaient été suspendus fin février par leur hiérarchie après avoir tenté d'empêcher le 3 février dernier la tenue des épreuves de contrôle continu du baccalauréat, afin de protester contre la réforme du bac, génératrice selon eux d'inégalités. Les épreuves n’avaient pu avoir lieu que sous la protection de la gendarmerie.

Chacun des enseignants avait présenté une requête auprès du tribunal administratif. Toutes ont été rejetées ce matin.

Le juge des référés a effet estimé que les arguments présentés « ne peuvent caractériser une situation d’urgence justifiant que, sans attendre le jugement de la requête sur le fond, l’exécution de la décision en cause soit suspendue ».

On a un couperet au-dessus de la tête, ça peut-être une radiation, une mutation, certains rectorats ont fait le choix de faire des exemples pour étouffer la mobilisation, la révolte qui grondait de plus en plus.

Un des professeurs suspendus

Les trois professeurs restent donc suspendus (avec rémunération), le temps qu’ils comparaissent en septembre prochain devant un conseil de discipline. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société bac justice