En attendant le déconfinement. Bol d'air en Poitou-Charentes à la découverte de la Sèvre niortaise en spéléo

En attendant le déconfinement, nous vous emmenons à la découverte des beautés de la région. Souvenir de l'été dernier, nous remontons le cours de la Sèvre niortaise en souterrain. Claustrophobes s'abstenir !

Une partie de cet affluent de la Sèvre est en souterrain.
Une partie de cet affluent de la Sèvre est en souterrain. © France Télévisions.
Dans cet article, il ne sera question ni d'épidémie de coronavirus, ni de gestes barrières. 

En attendant le déconfinement, nous vous proposons de prendre un grand bol d'air, à la découverte des beaux coins de notre région. 

La Sèvre niortaise qui prend sa source à Sepvret (Deux-Sèvres) ondoie sur 160 kilomètres jusqu'à la baie de l'Aiguillon. 
L'été dernier, nous lui avions consacré une série de reportages que nous (re)partageons avec vous. 

Prêts ? Plongez ! 

C'est à La Chapelle-Bâton que notre équipe avait rendez-vous avec des spéléologues avertis pour descendre à vingt mètres sous terre.

Une fois équipé et parvenu à destination, le groupe a remonté le cours de la Sèvre niortaise en souterrain jusqu'à Saint-Christophe-sur-Roc.

Au programme de ce périple de deux kilomètres : stalactites et passages très étroits ! 

Balade d'été : un affluent souterrain de la Sèvre Niortaise
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus : envie d'évasion sorties et loisirs patrimoine