Au Lycée de la Venise verte à Niort, la lutte contre le gaspillage alimentaire est efficace

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux

Le lycée de la Venise verte à Niort vient de recevoir le trophée du réseau de lutte contre le gaspillage alimentaire de Nouvelle Aquitaine. La part des déchets à la cantine a été considérablement réduite en quelques années.

C'est un travail de tous les instants. Quand les élèves du lycée de la Venise verte arrivent au self  pour leur repas de midi, ils sont sensibilisés par le personnel. Et quand on regarde les assiettes à la fin du repas, les résultats sont là. Beaucoup sont vides et si jamais il y a trop de déchets, les élèves se le font remarquer, gentiment. 

Il y a quelques années encore, le poids moyen des déchets à la fin du repas était de 150 grammes par élève. Lors de notre tournage, le cuisinier a vérifié:  le poids des déchets est de 27,55 grammes par personne. Et la sensibilisation n'est pas la seule raison, de l'avis des élèves, la cuisine est bonne et variée.

Des efforts qui portent leur fruit, puisque les économies réalisées permettent à l'établissement  de maintenir le coût de fabrication d'un repas à 2,40 euros par élève.

Reportage de Dominique Laveau, Guillaume Soudat et Martine Sitaud. Intervenant : Jean-Noël Chastanet, chef de cuisine au lycée La Venise Verte.
Lutte contre le gaspillage alimentaire au lycée de la Venise verte à Niort.


D'après le site consoglobe, la France gaspille chaque année près de 10 millions de tonnes de produits alimentaires. c'est 317 kilos par seconde. Rapporté à la population française, cela représente 20 kilos par personne et par an.