"Ça me fait beaucoup de bien de parler avec les autres" ou comment rompre l'isolement des personnes âgées

Sandra Bineau est animatrice en gérontologie au foyer résidence d'autonomie d'Henri-Minault à Sauzé-Vaussais, dans les Deux-Sèvres. Elle a mis en place un dispositif pour créer du lien social entre les personnes âgées de sa commune. Elle propose de se visiter les uns les autres.

Et s’il suffisait de prendre un café avec ces voisins pour rompre l’isolement des personnes âgées ? C’est le parti de Sandra Bineau, animatrice en gérontologie au foyer résidence d'autonomie d'Henri-Minault à Sauzé-Vaussais, dans les Deux-Sèvres.

Depuis deux mois, elle propose aux résidents du foyer d’aller discuter avec d’autres personnes âgées du village. Elle les accompagne dans ces rencontres deux demi-journées par semaine. Une façon simple et conviviale de recréer de nouvelles amitiés. “L’objectif est pour moi de créer du lien social. Quand il n’y a plus ce lien, les personnes se sentent isolées. L’isolement crée un syndrome de glissement, les personnes âgées dépriment et perdent en autonomie”, affirme Sandra Bineau.

Papoter pour aller mieux

Dans son minibus, Sandra conduit Lucette Jolly, résidente de 91 ans, chez une habitante. Main dans la main, elles se rendent chez Louisette Quéron. Cela fait un an que cette habitante de Sauzé-Vaussais de 88 ans participe au projet. Autour d’un café, les deux femmes discutent. Pour Lucette, c’est le bonheur ! “J’aime beaucoup discuter. Ça me fait du bien de parler avec les autres. J’adore ça ! Vous arrivez chez des gens, vous êtes bien reçu à bras ouverts, ça fait plaisir”, confie Lucette.

Ça me fait beaucoup de bien de parler avec les autres. J’adore ça !

Lucette

Résidente de 91 ans

Décoration, petits-enfants, actualité... Elles discutent en toute liberté et avec complicité. Ensemble, elles se remémorent leurs beaux souvenirs et partagent des rires. “Je suis contente, c’est agréable de voir plein de monde”, raconte Louisette.

Étendre le dispositif

En tout, 12 personnes participent à ce dispositif. Sandra aimerait accompagner de nouvelles personnes. Comme Daniel Marianneo, 64 ans, qui habite seule chez lui. "Il y a des moments le temps est long", avoue-t-il. Calmement, Sandra lui expose les différentes solutions que propose la résidence d'autonomie. "Nous pouvons mettre en route des choses ensemble. Il y a des résidents du foyer qui peuvent venir vous voir ou vous pouvez les voir", expose-t-elle.

Transports gratuits, abonnement à moindre coût pour des massages ou des séances de sophrologie. Sandra fait la liste des possibilités dont Daniel peut bénéficier. Intéressé, il va venir découvrir les activités du foyer résidence d'autonomie.

Selon la Croix Rouge, en 2021 dans toute la France, 1,5 million de personnes âgées de 75 ans et plus en France souffrent d'isolement social sévère ou modéré.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité